2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Disparition de Jacques Chirac

20/11/2019

Jacques Chirac est venu en loire Atlantique en 2000.
Il avait demandé au président du conseil général, Luc Dejoie, de pouvoir visiter une structure dédiée à l’enfance. Le choix s'est porté sur le Centre départemental enfance - familles (CDEF) à Saint-Sébastien-sur-Loire. Ce centre accueille de manière temporaire des enfants de 0 à 16 ans et leur assure un accompagnement éducatif jusqu’à leur départ. Maire, conseiller général, j’ai eu la chance de pouvoir ainsi le rencontrer. Dès son arrivée, il s’est montré courtois, attentionné auprès des jeunes. Il savait avec aisance être proche de ses interlocuteurs tout en s’imposant naturellement par son charisme. La curiosité toujours en éveil il prenait soin de s’intéresser à tous, questionnant sans jamais porter de jugement. Ainsi son regard et ses gestes nourrissaient un sentiment posé et détendu brisant la cloison qui nous sépare d’un Président de la République. J’ai aimé sa simplicité, lui qui était considéré par ses homologues étrangers comme un président redoutable et respecté. Je lui suis profondément reconnaissant d’avoir su résister à la pression américaine d’un engagement de la France en Irak. Cette guerre qualifiée de préventive par Bush a donné naissance à une déstabilisation du Moyen Orient dont nous payons lourdement le prix aujourd'hui. Il portait haut les couleurs de notre pays. N’est ce pas ce que nous devons attendre du premier des français ?
Merci Monsieur le Président !

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives