2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Attentats au Sri Lanka

23/04/2019

🇱🇰 Je suis très peiné par les attentats au Sri Lanka. Président du groupe d'amitié France-Sri Lanka, j ai exprimé aux autorités mes condoléances. Le terrorisme islamique n’est pas vaincu, nous devons rester vigilants, soutenir nos services de sécurité et de renseignement. Nous devons engager une coopération pour échanger nos pratiques. Lors d‘un récent déplacement à Colombo nous avions échangé sur ces questions le pire est arrivé contre nos frères chrétiens et le peuple sri lankais. C’est ensemble qu’il faut combattre ces barbares !

 

C'est un événement inattendu dans la mesure où le Sri Lanka n'est pas la terre la plus exposée au risque terroriste. On ne peut noter que l'horreur du bilan qui pourrait encore augmenter qui fait état de 290 morts dont 35 étrangers et plus de 500 blessés. C'est d'autant plus inattendu que, lorsque l'on y vit aujourd'hui, le Sri Lanka ne donne pas du tout cette impression d'être exposé à un risque terroriste. La communauté française sur place ne se sent absolument pas en danger. L'intolérance n'a plus de frontières, ce qui vient de se produire là est dramatique et prouve, s'il y avait encore besoin de preuves, que le terrorisme frappe n'importe où.

 

A l'heure où je m'exprime aucune revendication n'a pour l'instant été faite. Toutefois le caractère terroriste fait peu de doutes au regard des inquiétudes exprimées par le chef de la police locale sur cette question il y a une dizaine de jours (qu'un mouvement islamiste appelé NTJ projetait des "attentats suicides contre des églises importantes") et le fait que des Sri-lankais soient partis se battre en Irak et en Syrie par le passé. Le terrorisme dans la région n'est évidemment pas un phénomène nouveau tout comme les attentats suicides au Sri Lanka mais cela réveille forcément de douloureux souvenirs.

 

Aujourd'hui il faut avant tout manifester une solidarité internationale. Ce ne sont pas quelques individus qui doivent faire la société dans laquelle on vit. Maintenant que les autorités Sri Lankaises n'aient pas pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection des individus est un sujet qui mérite d'être creusé. La situation va-t-elle forcément se dégrader par la suite pour les chrétiens ? Il est trop tôt pour le dire.

 

 

 

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives