2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Conseil Métropolitain - Voeu relatif à la présence postale sur la Métropole

13/02/2017

 

Tout d'abord nous tenons à rappeler tout notre attachement à La Poste.

 

Elle répond à un besoin essentiel de proximité humaine qu'il faut maintenir et adapter.

 

L’avenir de La Poste, comme celui de l’ensemble de notre société, passe par des évolutions régulières. Ainsi, peut-on considérer que La Poste doit rester figé en zone urbaine comme si son environnement économique et social et le nôtre n'était pas bousculé notamment par les changements de comportements de nos concitoyens et les changements de modes de vie? Par exemple, l’activité historique du courrier est en chute constante et les besoins de nos concitoyens évoluent.

 

Ainsi, l'évolution des services postaux est sans doute elle aussi inévitable…

 

Ce à quoi il faut être tout particulièrement attentif et qu'il faut absolument avoir comme objectif c'est la préservation et le développement d'un service public de qualité, en partenariat avec les collectivités locales et l’État. La Poste va aussi avoir à surtout bien accompagner en matière de formation professionnelle et de management ses personnels et savoir être à leur écoute face aux changements.

 

Aujourd'hui la révolution du numérique notamment entraîne des changements dans les missions de la Poste. Mais pour autant elle demeure et en particulier en milieu rural l’un des derniers services publics, avec les mairies, à être présent sur tout le territoire français. Ainsi, dans de nombreux endroits, de nouvelles formes de mutualisation de locaux et de services se développent. Il faut bien entendu être très attentifs  à la qualité des services dans les points de contact, donc très vigilants sur les horaires d’ouverture de ceux-ci.

 

Enfin, il ne faut pas oublier que l'AMF a validé le 8 décembre dernier le contrat de présence postale pour la période 2017-2019. André Laignel, 1er VP délégué de l'AMF qui a beaucoup participé à la négociation en a dit que l'essentiel a été préservé.

 

Aussi, nous nous abstenons sur ce vœu qui ne prend en compte ni les changements liés aux évolutions sociétale et technique, ni le fait que le contrat de présence postale ait été validé le 8 décembre dernier. Ce vœu entre autre lacune présente donc celle d'arriver avec un certain temps de retard et de paraître aussi daté d'un autre siècle tant il semble ignorer certaines mutations que nous rencontrons tous dans notre quotidien. Et pour conclure nous renouvelons et répétons notre très grand attachement à LA POSTE et à tous nos Postiers.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives