2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Pôle métropolitain Loire-Bretagne

27/02/2016

Lors du conseil métropolitain du 26 février 2016, le groupe Union du Centre et de la Droite a approuvé la contribution de Nantes Métropole au budget du Pôle métropolitain pour 2016. Voici mon intervention.

 

 

Madame la Présidente, mes cher(e)s collègues,

 

Nous voterons cette délibération relative aux actions d’intérêt métropolitain menées par le Pôle dans le cadre de son programme de travail 2016.

 

En effet, globalement le programme de travail et ses orientations qui poursuivent celles engagées en 2015 vont dans le bon sens. Il s’agit à travers les sujets traités d’œuvrer en faveur du dynamisme, du rayonnement et de l’attractivité du Grand Ouest.

 

Ainsi en ce qui concerne l’attractivité du Grand Ouest, il est important de souligner la problématique de l’accessibilité.

 

En effet, si en 2017, la ligne à grande vitesse (LGV) va relier Paris à Rennes en 1h27, la liaison Nantes-Paris ne devrait connaître elle qu’un gain de temps de 8 minutes. Nous restons quasiment à 2 heures de la capitale. Ces 8 minutes sont précieuses mais insuffisantes. Il faudrait encore gagner du temps, c’est tout à fait nécessaire pour renforcer notre attractivité économique comme notre compétitivité et cela dans le cadre de l’équilibre des territoires. Il faut que l’effet grande vitesse nous bénéficie de manière bien plus tangible. La dynamique du Pôle Métropolitain doit jouer pleinement au service du territoire ligérien en ce sens.

 

Enfin il n’est pas possible de ne pas évoquer l’aéroport du Grand Ouest, grand projet déterminant quant à l’accessibilité de notre territoire. Suite aux dernières déclarations, ou devrais-je plutôt dire ‘dérobades’, du Gouvernement, en quoi et comment le Pôle Métropolitain Loire Bretagne peut-il influer sur le cours des choses ? Comment compte t-il et peut-il réagir ? Quelle est la position de son président M. Cuillandre à ce sujet ?

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives