2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Inauguration du gymnase du centre ville

23/06/2015

Vendredi 19 juin, nous avons inauguré le nouveau gymnase du centre ville avec Luc Abalo et les représentants des clubs utilisateurs, en présence d’un public très nombreux.

 

 

Madame et Monsieur les représentants du Conseil départemental,

Madame la représentante de la Région,

Mesdames et Messieurs les élus,

Monsieur le Président de l’Office municipal des sports,

Mesdames et Messieurs les présidents et représentants de clubs sportifs,

Mesdames, Messieurs,

 

Tout d’abord, bienvenue à Luc ABALO, champion olympique de Handball 2008 et 2012, double champion du monde et triple champion d’Europe. Merci à lui pour sa présence parmi nous pour l’inauguration de la salle qui porte son nom.

 

C’est toujours un moment privilégié que l’inauguration d’un nouveau bâtiment municipal. D’abord parce que c’est un nouvel équipement public au service des habitants. Ensuite parce que c’est le fruit d’un lourd travail administratif et technique. Je remercie tous les fonctionnaires, les élus, le cabinet d’architecte et les entreprises qui ont œuvré sur ce projet. Enfin, parce que c’est une satisfaction d’avoir pu tenir un investissement aussi lourd, malgré les contraintes financières qui pèsent de plus en plus sur les budgets des collectivités territoriales, et notamment le désengagement toujours plus grand de l’État.

 

Ce nouveau gymnase représente un coût total de 3,5 millions d’euros, dont près de 3 millions à la charge de la Ville. Je remercie vivement nos partenaires financiers dans ce projet : la Région et le Département qui ont contribué respectivement à cette réalisation à hauteur de 323 000 € et 228 000 €.

 

Cet équipement figurait à notre programme municipal. Nous avions prévu de le mettre en service un peu plus tôt. Malheureusement, un tel chantier n’est jamais un long fleuve tranquille et nous n’avons pas échappé à quelques aléas. Mais le résultat est là aujourd’hui, c’est l’essentiel.

 

Les équipements publics sont comme nous, ils vieillissent. Le gymnase du Petit Anjou était devenu obsolète. Il sera désormais remplacé par celui-ci, également positionné en cœur de ville. Après la Maison de la Petite Enfance et le restaurant administratif, il répond à notre volonté de redessiner le centre de Saint-Sébastien-sur-Loire. L’îlot Gendarmerie, les nouveaux parkings et le déplacement du marché sont aussi des éléments qui marquent cette volonté.

 

Dédié en priorité aux scolaires, il sera un nouvel outil pédagogique performant. Il sera aussi mis à disposition des club de handball et de roller, grâce à un sol adapté.

 

Quelques mots sur la conception particulière de ce nouvel atout sportif pour notre commune.

 

Le projet s’est implanté sur un site en déclivité, dans un environnement pavillonnaire proche. Articulant les liaisons douces vers la rue du Petit Anjou et la rue des Homeaux, l’équipement apparaît comme un espace de transition à la croisée des quartiers. L’insertion urbaine du projet dans son environnement a constitué un enjeu important. Il développe une architecture qui fait corps avec la topographie, les espaces publics et le tissu urbain environnant. Le projet s’inscrit dans l’identité paysagère, par son implantation en lien avec le parc de la Mairie et l’espace boisé perceptible du quartier de la Fontaine.

 

Le traitement des espaces verts n’accompagne pas simplement le projet. Il met en œuvre un parc arboré. Ce traitement de la parcelle participe à l’approche bioclimatique du projet. Les liaisons s’inscrivent dans la topographie naturelle du terrain. Le cheminement vers la rue des Homeaux développe une allée permettant d’accéder aux pistes de courses et au sautoir. Les arbres vont offrir naturellement une protection aux vents de la piste de 60 mètres.

 

Il faut noter également que l’utilisation du relief naturel du terrain a permis de minimiser les déblais/remblais.

 

Le hall d’accueil est un lieu stratégique. Il affirme la dimension publique de l’équipement. Son organisation évite le croisement des flux entre les visiteurs utilisant le bar/accueil et l’accès gradin de la salle sportive. Le public accède à la salle sportive par le haut des gradins évitant le passage entre les spectateurs et les joueurs. Le tracé des gradins est légèrement cintré pour recentrer les spectateurs naturellement vers le centre de l’aire de jeu. Cette disposition génère une bonne convivialité entre sportifs et spectateurs.

 

La salle sportive présente une hauteur libre de 7 mètres. Les poteaux sont reculés en arrière des gradins et en appui sur le mur intérieur des vestiaires. Un éclairage en couverture permet la diffusion naturelle de la lumière du jour sans que le rayonnement solaire puisse passer directement. Les locaux de rangement sont directement accessibles depuis l’aire de jeu.

 

La lumière naturelle est une donnée importante du projet. Celle-ci est organisée pour ne pas gêner les joueurs et les spectateurs. Les vestiaires sont également éclairés naturellement.

 

L’approche bioclimatique a pris en compte les contraintes acoustiques liées à l’environnement proche des habitations. Un contre bardage permet de préchauffer naturellement l’air neuf rentrant. Ce dispositif passif répond aux contraintes de renouvellement et de qualité d’air dans la salle sportive tout en réduisant les consommations énergétiques.

L’ensemble des matériaux utilisés ont été sélectionnés pour leurs qualités au service de l’intégration environnemental du projet et de son fonctionnement la plus basse consommation possible.

 

Bref, c’est un outil de conception très bien réfléchie, tant sur le plan paysager que de l’écologie, et bien entendu du sport, que nous inaugurons.

 

2015 est une année particulièrement faste pour les activités sportives à Saint-Sébastien-sur-Loire. Après ce nouveau gymnase, nous allons inaugurer dans le second semestre un Anneau Vélo-Roller à l’Ouche-Quinet, et un nouveau terrain synthétique à la Profondine. 2 projets qui figuraient également à notre programme 2014/2020.

 

Je profite de cette inauguration pour évoquer plusieurs autres projets sportifs à très court ou moyen terme :

  • La remise en état de toutes les canalisations cet été et la réalisation d’un local arbitre au Gymnase du Douet,

  • La réfection complète du sol et le changement des jeux de basket cet été au gymnase de la Profondine,

  • L’agrandissement et la protection du bar du stade René Massé,

  • Les études pour le nouveau terrain de rugby en herbe,

  • La réflexion en cours sur le gymnase des Savarières.

 

Avec tout cela, je crois que nous méritons amplement notre titre de « Ville la plus sportive des Pays de la Loire » !

 

Merci.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives