2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Hommage aux victimes de la barbarie

10/01/2015

Le samedi 10 janvier 2015, les citoyens de Saint-Sébastien-sur-Loire se sont rassemblés à l’Hôtel de Ville à l’appel du conseil municipal unanime pour manifester leur soutien aux victimes de la barbarie .

 

Nous sommes rassemblés ici en hommage aux victimes de la barbarie.

Les victimes de l’attentat du 7 janvier contre Charlie Hebdo : les journalistes, dessinateurs, collaborateurs, invité de la rédaction et policiers, Charb, Cabu, George Wolinski,Tignous, Honoré, Mustapha Ourrad, Elsa Cayat, Frédéric Boisseau, Bernard Maris, Michel Renaud, Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet.

 

Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale assassinée le 8 janvier à Montrouge.

 

Les victimes de la prise d’otage du supermarché cascher du 12e arrondissement de Paris : Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Attab et François-Michel Saada.

 

J’ai aussi une pensée pour les blessés, pour les familles et les amis des blessés et des victimes.

 

Nous sommes ici pour témoigner de notre douleur, mais aussi de notre volonté de résister à la haine et à la violence.

 

Nous ne devons pas céder à la peur. Nous ne devons pas reculer devant l’obscurantisme. La liberté ne se discute pas, ne se marchande pas ! Elle se défend ! Nous devons tous la protéger !

 

Hier nous étions dans l’émotion.

 

Aujourd’hui nous sommes dans la compassion et l’hommage.

 

Demain doit être le temps de la réflexion, de l’intelligence et de l’action pour que jamais de tels actes ne se reproduisent.

 

C’est le moment pour nous de méditer les 3 mots de la devise de notre République. 3 mots auxquels nous devons redonner chaque jour tout leurs sens sous peine de les voir vidés de leur portée et de leur force. 3 mots que nous devons sans cesse ré-animer pour qu’ils ne perdent pas leur âme.

Liberté    liberté d’expression, liberté d’opinion, liberté de pensée, liberté de confession, liberté d’action. Liberté, mais aussi responsabilité !

 

Egalité    égalité de droits, égalité de devoirs.

 

Fraternité       respect des différences, respect de l’autre, solidarité, partage de mêmes valeurs pour être unis. Intelligence du cœur et de l’esprit, puisque l’intelligence c’est la faculté de s’entendre, de se comprendre.

 

Cette devise fixe solidement le cadre de notre humanité et de notre communauté de vie. Cette devise, nous devons la vivre et l’incarner pour nous opposer au mal, à la haine, à la violence. Pour résister à tout ce qui peut blesser et détruire notre humanité. Face au mal, il ne faut rien céder.

 

« L’humanisme, ce n’est pas dire : “ce que j’ai fait, aucun animal ne l’aurait fait”, c’est dire : “Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase.” Ecrivait Malraux dans les Voix du silence.

 

Approprions-nous aussi cette phrase de Marcellin Verbe : « Tant qu’il y aura des hommes qui se lèveront et qui crieront : « faites reculer la haine et la violence ! », il y aura de l’espoir pour l’humanité »

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives