2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Vœux au personnel municipal

09/01/2015

Le 8 janvier 2015 a eu lieu la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux entre les agents de la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire et les élus. Voici les vœux que j’ai prononcés au nom du conseil municipal.

 

Madame la Directrice générale,

Mesdames et messieurs les agents,

Mesdames et messieurs les élus,

 

Madame la Directrice Générale, je vous remercie pour vos vœux. J’ai trouvé votre discours vif, complet, et bien « enlevé ».

 

Je tiens tout d’abord à vous remercier d’avoir accepté, au pied levé, d’assumer la Direction Générale de notre collectivité. C’est une tâche lourde. Je vous exprime publiquement toute ma gratitude. J’apprécie la qualité de nos relations et votre sens aigu des responsabilités. Vous représentez l’engagement, l’exigence et les valeurs exemplaires du service public.

 

Régis Roussel a souhaité faire évoluer sa carrière en intégrant les services d’une collectivité de plus de 50 000 habitants. Il avait été nommé Directeur Général en 2010 suite au décès d’Annie Hure qui nous a tous profondément affectés. Je souhaite à Régis une pleine réussite dans ses nouvelles fonctions et dans la poursuite de sa vie professionnelle

 

A mon tour Madame la Directrice Générale, en mon nom et au nom de tous les élus de notre municipalité, je vous présente mes vœux les plus sincères de bonheur et de réussite dans tous vos projets personnels et professionnels.

 

L’ensemble des élus se joint aussi à moi pour vous souhaiter, à toutes et à tous, agents de la Ville et du pôle en activité ou en retraite, une très belle année 2015. Une année placée sous les signes de la solidarité, du respect de l’autre et du bien vivre ensemble. Le terrible attentat d’hier contre le journal Charlie Hebdo nous commande de nous rassembler plus que jamais autour de ces valeurs et de les défendre !

 

En ce début d’année, j’ai une pensée pour nos amis, nos collègues souffrants. Leur absence nous rappelle que la santé est le bien le plus précieux. Nous leur souhaitons de revenir au plus vite parmi nous. J’ai aussi une pensée pour Evelyne Maisonneuve qui nous a quittés en juin dernier.

 

Je reviens quelques instants sur les moments qui ont particulièrement marqué notre vie publique en 2014.

 

Les agents passent des concours, et, comme l’a rappelé Mme la Directrice : les candidats aux élections municipales se présentent devant les électeurs tous les 6 ans. En mars dernier, notre équipe a été reçue avec succès à son examen. Le programme que nous avons porté pour cette élection, nous le tiendrons malgré une conjoncture financière très difficile. Cet engagement, c’est avec l’ensemble des personnels que nous avons commencé à le mettre en œuvre et que nous le poursuivrons.

 

La mise en place des nouveaux rythmes scolaires a mobilisé beaucoup d’énergie et d’imagination de la part des élus et des fonctionnaires. Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont œuvré pour donner le meilleur cadre à nos enfants. Cette réforme a un coût pour notre collectivité : 350 000 € par an. Elle a également nécessité 5 recrutements d’adjoints d’animation, ainsi qu’un temps de travail plus important pour les animateurs recrutés à l’année pour l’organisation des « Extras » et pour nos éducateurs sportifs.

 

Notre restaurant municipal a ouvert ses portes. Après une période d’observation, il a été décidé de simplifier les modalités d’accès à cet équipement afin que son utilisation soit plus souple et facile. Outre son aspect pratique, je souhaite que ce restaurant soit un nouvel élément au service de notre cohésion.

 

Comme chaque année, je constate que notre collectivité est toujours plus ouverte sur l’extérieur et joue un rôle majeur dans le domaine de la formation et de la découverte des métiers : en 2014 nous avons accueilli 201 stagiaires dans les services et nous accueillons 8 apprentis sur 2014/2015. 4 aux espaces publics, 3 à la Petite Enfance et 1 à l’Informatique.

 

Chaque année, je me félicite aussi que notre taux d’emploi de personnes en situation de handicap se situe au dessus des 6 % requis.

 

Comme vous, Madame la Directrice, je remercie les syndicats pour le dialogue permanent et constructif qu’ils entretiennent avec notre municipalité afin que nous fassions évoluer, ensemble, le cadre et les conditions de travail des agents. Autre sujet de satisfaction : seulement 7 élus municipaux siègent au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale. J’ai le plaisir de vous annoncer que Saint-Sébastien y est désormais représentée par M. Yves Aumon.

 

Enfin, 2014 fut marquée également par le contrôle de gestion de notre collectivité par la Chambre Régionale des Comptes. Cela a accru considérablement la charge de travail pour de nombreux services, et notamment la direction générale qui a coordonné les réponses. Merci à chacun d’avoir su y faire face, en plus d’un quotidien déjà bien occupé.

 

Que nous réserve cette année 2015 ?

 

Je ne prendrai que quelques exemples pour illustrer les mois à venir :

  • Nos actions au quotidien dans le domaine de la solidarité vont se poursuivre. L’Analyse des Besoins Sociaux va s’achever afin que nous puissions mettre en place des outils toujours plus en phase avec les besoins réels des personnes.

  • Le service Enfance/Jeunesse va poursuivre son travail dans la perspective de la mise en place d’un guichet unique pour les usagers.

  • La vidéoprotection sera installée pour protéger la majeure partie de notre patrimoine bâti des dégradations et incivilités.

  • Le nouveau Plan Local d’Urbanisme métropolitain va solliciter largement les agents et les élus en charge de ce domaine.

  • Le nouveau terrain de foot synthétique à la Profondine devrait être livré fin mars/début avril, en fonction des intempéries. Dans la foulée, les études d’engazonnement seront lancées pour créer un nouveau terrain en bord de Loire.

  • Des erreurs techniques ont malheureusement été commises par des entreprises sur le chantier du nouveau gymnase du centre ville. Philippe Rioux et les services concernés mènent actuellement des négociations afin qu’il puisse ouvrir dans les meilleurs délais.

  • L’anneau Vélo/Roller sera mis en service comme promis pour septembre 2015. Ce seront autant de nouveaux équipements à gérer par les services.

  • Un nouvel événement culturel sur les îles est en gestation.

  • L’école municipale de musique, qui a ouvert ses portes il y a 10 ans jour pour jour, verra la mise en place de son projet d’établissement qui a été adopté à l’unanimité lors d’une réunion des usagers.

  • La halte-garderie de la Profondine est devenue multi-accueil au 1er janvier 2015. Cela engendre une nouvelle organisation de la structure et des manières différentes de travailler.

  • Vous poursuivrez la maintenance de nos nombreux équipements et locaux dans le même souci d’économie des fluides et du développement durable.

  • Enfin, agents et élus, nous continuerons à accompagner le dynamisme de nos associations.

 

Et tout cela, et bien d’autres choses inscrites à notre programme ou relevant de vos missions quotidiennes, nous allons devoir le faire dans un cadre financier toujours plus contraint. Chaque année, il faut faire toujours plus avec moins. L’Etat privera notre commune de près de 3 millions d’euros d’aides. Sur la même période, nos charges augmentent. Cela supposera des efforts conjoints et surtout, comme je l’écrivais dans l’éditorial du dernier magazine municipal, cela nécessitera de mettre nos imaginations au service de l’innovation.

 

A ce propos je souhaite vous suggérer une idée qui relève du domaine des ressources humaines. Pourquoi ne pas instaurer en 2015 une journée sans mails en interne ? Le mail est un outil très précieux pour notre travail au quotidien. Mais c’est aussi un mode de communication déshumanisé qui fixe notre attention à un écran et qui parfois déresponsabilise …  Du style : « j’ai envoyé un mail, ce n’est plus mon problème».

 

Autre conséquence : la surabondance inutile de destinataires pour un même message alors que nous ne sommes pas décisionnaires. Mais comme il ne faut rien laisser passer, au risque de rater quelque chose d’important, nous perdons du temps à lire des choses qui ne nous concernent pas. Cette journée sans mail interne permettrait de recréer des échanges plus humains et du contact réel. Je vous laisse débattre de cette idée.

 

Pour 2015, je forme le vœu que nous soyons les abeilles d’une même ruche. Avec nos fonctions différentes mais complémentaires, toutes utiles à la collectivité que nous animons et faisons vivre.

 

D’ailleurs ceux qui sont arrivés les premiers, production encore restreinte oblige, ont eu le plaisir de se voir offrir un pot de miel de nos ruches municipales.

 

Très bonne année 2015 à toutes et tous !

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives