50 ans de l’UNICEF

05/09/2014

L’Hôtel de Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire accueille, jusqu’au 12 septembre, une exposition sur les 50 ans de l’UNICEF et les 25 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant. Le vernissage avait lieu le 4 septembre.

Monsieur le Président du Comité UNICEF 44, mesdames et messieurs les élus, mesdames, messieurs, chers amis,

Emanation de l’ONU, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance / l’UNICEF a été créé au sortir de la guerre, en 1946, pour protéger les enfants, pour améliorer leurs conditions de vie, pour développer la protection de leurs droits et pour permettre de satisfaire à leurs besoins de santé, de nutrition, d’éducation… Depuis cette date, l’UNICEF, présente dans 190 pays dans le monde, est toujours active sur le terrain pour répondre aux urgences humanitaires, et malheureusement, les dernières décennies ont toutes occasionné leurs contingents de guerres, de génocides, de famines, de violences en tout genre, dont les premières victimes sont les enfants.

Nous célébrons cette année les 50 ans de l’UNICEF France et les 25 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et je veux saluer l’implication de toute la communauté UNICEF qui agit chaque jour afin que les enfants vivent heureux, en bonne santé et dans la dignité.
En découvrant l’exposition présentée et les documents qui l’accompagnent, deux chiffres m’ont profondément marqué: les enfants (de 0 à 18 ans) sont 2,1 Milliards dans le monde et 1 sur 4 vivent dans la grande pauvreté et en France, 2 Millions d’entres-eux vivent sous le seuil de pauvreté. A eux seuls, ces chiffres démontrent, si besoin était, le travail colossal qu’il nous reste tous à accomplir. Comme le dit si justement Michelle BARZACH, Présidente d’UNICEF France : « Conjuguons nos efforts en faveur des enfants pour servir la cause de l’humanité. »

Pour amplifier les Droits de l’Enfant dans le monde, les Nations Unies ont adopté le 20 novembre 1989 la Convention Internationale des Droits de l’Enfants. Tous les droits reconnus dans la Convention sont inhérents à la dignité humaine et au développement harmonieux de chaque enfant. La Convention protège les droits des enfants en fixant des normes en matière de soins, de santé, d’éducation et de services juridiques, civils et sociaux.

La France est le 2ème pays européen à avoir ratifié la Convention relative aux Droits de l’Enfant (après l’Italie). Ce traité international est entré en vigueur dans notre pays en septembre 1990. Le pays était évidement consciente des maux qui peuvent toucher ses enfants : pauvreté, précarité, maltraitance, difficulté d’accès aux services de santé, difficultés de scolarisation des enfants handicapés ou voyageurs, etc.

Je veux rappeler les quatre principes fondamentaux de cette Convention :

• la non-discrimination

• la priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant

• le droit de vivre, de survivre et de se développer

• le respect des opinions de l’enfant

En 2001, tous les Etats Membres et leurs partenaires de la société civile se rencontrent lors d’une session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies pour examiner et évaluer l’application du Programme pour l’Habitat dans le monde. Cette Conférence a, notamment, conclut que : « Le bien-être des enfants est l’indicateur suprême d’un habitat sain, d’une société démocratique et d’une bonne gestion des affaires publiques ».

Aussi, en 2002, l’UNICEF France et l’Association des Maires de France entreprennent une démarche commune de promotion des Droits de l’Enfant en créant : « Ville Amie des Enfants ». A ce jour, le réseau compte « 260 » Villes et 4 Départements « Amis des enfants ». Saint-Sébastien sur Loire s’y est engagée en 2005, en compagnie de trois autres Villes de Loire-Atlantique : Nantes, Orvault et Châteaubriant.

La participation de Saint-Sébastien-sur-Loire à ce réseau essentiel, s’inscrit dans la logique de l’histoire de la commune qui, de tout temps, a pensé son développement en plaçant l’enfant au cœur de ses priorités.

Depuis 2005, nous avons participé aux côtés de l’UNICEF a de nombreuses manifestations, à des appels aux Dons, aux urgences humanitaires mais également en fêtant chaque 20 novembre : la Journée Internationale des Droits de l’Enfants. Le Conseil Municipal Enfants qui fête ses 28 ans cette année, a souvent été le moteur d’actions au profit de l’UNICEF comme les collectes d’argent, la confection de poupées « Frimousse » ou encore le cross UNICEF avec l’OMS lors de Sportissimo, pour ne prendre que ces quelques exemples. Parmi les autres actions, je citerais le plaidoyer d’Alain LEGOUX à la précédente équipe municipale ; nous prenons date en 2015 avec lui pour une nouvelle présentation aux élus de l’action de l’UNICEF.

Lors du Conseil Municipal du 11 juillet 2014, nous avons voté à l’unanimité une délibération indiquant expressément que la Ville entend poursuivre l’action entreprise avec l’UNICEF et mériter à nouveau le label « Ville Amie des Enfants ».

Je ne souhaite pas détailler l’ensemble des services que la Ville offre aux enfants de la commune mais permettez-moi, actualité oblige, de nous féliciter, tous, de la conception largement concertée et de la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires sur Saint Sébastien. Nous avons voulu répondre aux enjeux éducatifs, respecter les rythmes de chaque enfant et favoriser leur épanouissement.
Ainsi, les emplois du temps entre les maternelles et les élémentaires sont différenciés, les ateliers péri-éducatifs sont gratuits, adaptés à l’âge de l’enfant et animés par les services de la ville et, par des associations de la commune, un accueil périscolaire le mercredi (avant et après la classe) et une restauration pour les enfants dont les parents ne pourraient pas se libérer avant 12h30 sont mises en place.

Je suis heureux que la Ville accueille cette exposition consacrée aux 50 ans de l’UNICEF et aux 25 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Je suis fier que la Ville s’engage à nouveau aux côtés de l’UNICEF, au sein de « Ville Amie des Enfants ». Enfin, je suis optimiste car la Ville se vivra toujours : pour et avec les enfants.

Je tiens à remercier Alain LEGOUX, Président du Comité UNICEF de Loire-Atlantique, Daniel JALLON, le correspondant UNICEF de St Sébastien et le référent « Ville Amie des Enfants » et aussi, toutes les équipes UNICEF qui participent avec eux, aux droits pleins et entiers de tous les enfants en France et à travers le monde.

Je vous remercie de votre attention.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives