2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Vœux aux associations et aux instances participatives

18/01/2013

Le samedi 12 janvier 2013, j’ai offert les vœux de la municipalité à ceux qui animent la Ville et qui créent du lien entre ses habitants, les associations et les instances participatives. Voici mon discours. Mesdames Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs les représentants d’associations, Mesdames et Messieurs les acteurs de la démocratie participative, Mesdames et Messieurs les élus, Chers amis Sébastiennais, Au nom de toute l’équipe municipale, je vous souhaite une excellente année 2013, à vous-même et à vos familles, ainsi qu’aux adhérents de vos associations et aux membres de toutes les instances participatives. J’espère sincèrement que les projets qui vous sont chers, puissent se réaliser au cours de cette année. Près d’un Sébastiennais sur deux participe à l’une des 260 associations que vous faites vivre au quotidien. Vos associations recouvrent l’ensemble des sollicitations légitimes des citoyens de notre commune. Elles représentent des espaces de vie, qui permettent de pratiquer une activité, un sport, un loisir, mais aussi de partager des valeurs communes et des cultures différentes. Vous permettez également à des personnes de se sentir utiles, et à d’autres de se sentir moins isolées. Vous incarnez le bien vivre ensemble et la convivialité indispensable à toute vie en communauté. Près de 200 sébastiennais sont membres, bénévoles, des instances participatives de la Ville : le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESEL), le Conseil Handi-Citoyens, la Conférence des Sages, les Conseils des Quartiers, le Conseil Jeunes, le Conseil Municipal Enfants. Je veux souligner la grande qualité du travail réalisé par l’ensemble de ces citoyens qui s’engagent, s’informent, réfléchissent, émettent des propositions, montent des projets, organisent des actions. Notre modèle de Démocratie Participative est largement reconnu sur l’agglomération nantaise, parfois copié mais jamais égalé dans sa richesse, sa diversité et son travail conséquent. Je vous invite, tous, à développer votre action, à garder intacte votre motivation et à continuer de vous rendre indispensable, pour l’ensemble des Sébastiennais. Je vous encourage également à inventer de nouvelles activités au bénéfice de toutes les personnes fragilisées et notamment auprès des personnes en situation de handicap. Au travers de l’écoute et du dialogue permanent, nous répondons à vos besoins et à vos attentes. Je sais que pour s’exprimer pleinement, la vie associative a besoin de moyens humains, techniques et financiers, mais également de locaux, de terrains. Notre Ville connaît un contexte difficile sur le plan financier puisque l’Etat nous retire 270 000 euros de dotations en 2013, 510 000 euros en 2014 et 1 Million d’euros en 2015. Ce qui fait sur trois ans, une perte de dotations de 1, 710 Million d’euros. Cela ne s’est jamais vu pour une commune. Malgré ce contexte financier difficile, le budget de la Ville est en progression chaque année. En 2012, nous avons consacré 2,7 millions d’euros au monde associatif, hors investissements et entretiens des équipements qui vous sont dédiés ; et nous poursuivrons notre engagement à vos côtés. Nous avons la même passion, la même exigence et la même motivation : le développement de notre Ville et l’épanouissement de chacun. Les équipements, les services, les événements que nous créons ensemble en sont la preuve et le lien qui nous unit. C’est aussi pour cela que nous nous retrouvons souvent ensemble, lors de vos manifestations ou lors des grands rendez-vous de l’année que sont : Chloroph’Iles, les Enchantés, Sportissimo, le Marché de Noël, le Téléthon, les collectes pour le Secours populaire, la semaine Bleue, etc. D’ailleurs, nous devrions nous rencontrer très prochainement pour examiner le projet de nouveaux rythmes scolaires qui va impacter la Ville et ses services mais aussi les associations. Nous devrons débattre ensemble pour répondre au mieux à cette réforme afin qu’elle ne vous porte pas préjudice. 2012 aura été une année riche et dynamique, 2013 le sera tout autant. Nous nous sommes attachés à respecter nos engagements électoraux et cette année à venir verra l’achèvement de nos projets pour, et avec, la vie associative.

LE SPORT :

  • Nous avons achevé et inauguré, en début d’année, la 2e tranche des vestiaires du stade des Gripôts.

  • Nous avons vécu les rencontres nationales de danse de la Cambronnaise.

  • Nous avons travaillé avec l’UNICEF et l’OMS pour proposer à tous les sportifs un parcours convivial lors de Sportissimo.

  • Nous avons fêté les 20 ans de l’association golfique, et les 5 ans de la création de notre golf naturel.

  • La nouvelle piscine ouvrira à l’été 2013, et les échanges avec St-Sébastien natation enrichissent le parcours évolutif de ce futur équipement.

  • Au-delà de notre programme électoral, un nouveau gymnase, conforme aux normes environnementales, sera créé sur la tenue Briand en remplacement de celui du Petit Anjou. Il permettra l’accueil des scolaires, mais aussi la pratique de jeux collectifs de niveau régional, et disposera de 300 places en gradin.

  • Une concertation a été également engagée avec les clubs de hand, de basket et de roller afin qu’il soit le plus polyvalent possible.

  • Fruit d’une concertation avec les clubs, l’anneau cycliste/roller est en très bonne voie et il débutera à l’été.

  • Concernant de nouveaux terrains synthétiques : En 2012, nous avons engagé une étude sur l’opportunité de créer de nouveaux terrains synthétiques sur l’espace René MASSE. Le Cabinet d’experts a présenté ses conclusions aux clubs de rugby et aux clubs de football de la Profondine et du GSSS, en émettant un avis défavorable. Avis défavorable au regard du risque d’inondation. Nous travaillons donc sur une autre hypothèse déjà évoquée avec les clubs.

LA CULTURE ET LE PATRIMOINE :

  • Outre notre saison culturelle et les spectacles des associations présentés à l’Embarcadère ou à l’Escall, je veux revenir sur deux moments intenses qui se sont déroulées sur les Iles de Loire :

    • L’exposition de photos de très grands formats de l’artiste REZA

    • L’exposition, avec d’étranges personnages baptisée : « les Rêveurs » de la compagnie LUCIE LOM

  • Je salue aussi 3 associations, L’imprévu, les Mamy Blue,  et la chorale « Voix du Fleuve » qui ont participé, avec les associations de jumelage et l’OMRI, aux animations de Noël.

  • Nous avons vécu un grand moment avec le « Battle Hip hop » à l’Escall grâce au centre socioculturel de la Fontaine et aux jeunes de l’association « Dérives urbaines ». Nous travaillons à un nouveau projet avec les mêmes partenaires et artistes.

  • En lien avec les Amis de St-Sébastien, nous avons inauguré la fresque murale du Général CAMBRONNE, première d’une série de 5 fresques, rappelant l’histoire sébastiennaise.

  • Les expositions en Mairie vont se poursuivre, avec notamment au premier semestre 2013, les patchworks des 3A, et une exposition-vente d’un artiste, M. Vaillant, au profit de l’association « pour un sourire d’enfant ».

  • Grâce à une association voisine de Vertou, mais qui compte des Sébastiennais, nous avons reçu de nouvelles tables généalogiques. Je les en remercie à nouveau.

  • Et je remercie toutes les associations culturelles – théâtre, danse, peinture, dessin, musiques, etc – que je n’ai pas cité et qui œuvrent chaque jour, chacune dans leur domaine, pour l’enrichissement de notre vie collective.

L’ENFANCE :

La Maison de la Petite Enfance vient d’ouvrir ses portes lundi dernier. Ce nouvel équipement, qui est l’un des projets phares de notre mandat, sera aussi un lieu d’expression de la vie associative, avec notamment l’association des Assistantes Maternelles qui travaille en lien avec notre Relais Assistantes Maternelles.

LA SOLIDARITÉ ET L’ACTION SOCIOCULTURELLE :

  • Le partenariat et le travail constant avec les centres socioculturels de l’Allée verte et de la Fontaine permettent la consolidation d’activités ou l’émergence de projets. Nous nous sommes retrouvés nombreux pour l’opération, réussie,  « Plage – les pieds dans la Fontaine » au cours de l’été dernier.

  • Avec de nombreuses associations et les centres socioculturels, nous avons ouvert en 2012, le « Carrefour des Familles ». Espace transversal et d’échanges en cœur de ville, ce carrefour est dédié à la parentalité. Il est animé par des associations et des parents qui ont adhéré au projet.

  • En partenariat avec les villes voisines et l’association, nous travaillons à la relocalisation du centre de distribution des Restos du Cœur vers un nouveau local, encore mieux approprié.

  • Nous avons été partenaires de l’extension des locaux agrandis du Secours Populaire.

  • Et pour les jeunes, pour les associations, et dans le cadre du Projet Jeunesse de Territoire, nous allons recruter des volontaires en service civique. Leur mission : utiliser le sport et la culture comme leviers d’actions. Là encore, cela ouvrira la voie à de nouveaux contacts entre nous.

LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE :

Le Comité Inter Instances Participatives et l’ensemble de ses membres se réunissent régulièrement. Vous les avez vus lors des 4 grands rendez-vous de l’année :

  • A Chloroph’Iles avec une fresque participative et une boîte à idée

  • Aux Enchantés avec un « Troc culturel : échanges de livres, CD, DVD et autres objets culturels

  • A Sportissimo avec un parcours sportif pour tous, organisé conjointement avec l’OMS et l’UNICEF

  • Au Marché de Noël avec notamment la vente de gâteaux par les enfants du CME

Parmi les actions menées récemment par la Démocratie Participative, j’en reteindrais trois :

  • Après un travail conséquent du Conseil Handi-Citoyens en lien avec l’association Valentin HAUY, le projet GPS Aveugles a été voté en Conseil Municipal de décembre. La Ville finance à hauteur de 50 % l’achat de ce matériel pour les personnes qui le souhaiteront.

  • Le kiosque du Douet va être très prochainement mis en place. Ce projet, voulu par la démocratie participative et les associations de quartier, a fait l’objet de nombreuses discussions et médiations. Rendez-vous au printemps pour son inauguration

  • 6 nouveaux totems pédagogiques et patrimoniaux réalisés par un groupe des Conseils de Quartiers et avec la complicité des Amis de Saint-Sébastien, vont être installés prochainement dans la ville

L’INTERNATIONAL :

  • En 2012, l’OMRI et la Ville ont organisé la « Fête des langues, de toutes les langues y compris la Langue des Signes ».

  •  Fin août, notre conseil municipal, ainsi que plusieurs animations, ont été dédiés à l’international avec le 5e anniversaire du jumelage avec Cernavoda et le 10e anniversaire du jumelage avec Kaposvar. Pour la 1ère fois à travers le monde, 5 Villes différentes (Française, Allemande, Hongroise, Galloise, Roumaine) ont signé un accord de coopération décentralisé afin de venir en aide à une ville du Sud : Kati au Mali. Le projet consiste à mettre en œuvre un programme d’assainissement pour des populations qui vivent dans l’insalubrité.

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE :

  • Sur le plan économique, mais j’y reviendrais plus longuement lors des Vœux aux Entreprises, je salue la naissance de l’Union Sébastiennaise du Commerce de Proximité. Elle fédère les commerçants de tous les quartiers. Elle sera pour nous un nouvel interlocuteur et surtout une force de propositions. Gilles Antoine BEAUPERIN en est son Président. 

UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA VIE ASSOCIATIVE

La formule du  journal « St Seb Actu », qui paraît tous les 2 mois en alternance avec le magazine municipal, et qui est diffusé dans toutes les boîtes aux lettres, a été entièrement revue depuis le mois d’août. Son objectif : être votre outil d’information au service de l’ensemble de la vie associative sébastiennaise.

Utilisez-le, faites le vivre en nous communiquant le maximum d’informations sur vos activités, vos initiatives

ETRE SOLIDAIRE

La qualité de notre vie au quotidien repose sur notre capacité à être solidaires et sur notre volonté à renforcer en permanence les liens sociaux. Vous contribuez tous largement à cet esprit de solidarité et de fraternité. Je tiens à vous en remercier.

Je vous dédie cette citation de Martin BUBER, Philosophe et pédagogue Israélien :

« TOUTE VIE RÉELLE EST RENCONTRE »

En ce début d’année 2013, au nom de tous vos élus et des fonctionnaires territoriaux, je vous renouvelle tous mes vœux de bonheur et de réussite pour vous-même, pour vos proches et pour vos associations respectives.

Je vous remercie.

______________________________

A l’issue, la municipalité a souhaité honorer des personnes qui agissaient pour la communauté des citoyens et leur a remis la médaille de bronze de la ville.

Madame Alice BELLING

On ne donne jamais l’âge d’une femme, mais votre naissance à THOUARS dans les Deux Sèvres ne date pas de si longtemps que cela. Après un bref passage d’un an en 2001 par hasard à St Sébastien, vous y revenez en 2005 pour suivre votre mari, avec lequel vous êtes mariée depuis 17 ans. Vous lui avez dit oui pour la Loire-Atlantique, mais à une seule condition : on s’installe à St-Sébastien, ville que vous aviez adopté ! Depuis 2005, vos enfants sont scolarisés à l’école du Douet. Après votre Bac Littéraire et vos deux années de Théâtre au conservatoire d’art dramatique de la rue Blanche à Paris, devenue maman, vous arrêtez vos activités professionnelles dans la restauration. Vous mettez alors vos compétences et votre gentillesse  au service du bénévolat dans lequel vous êtes tombée fortuitement en participant à une collecte alimentaire dans une grande surface de la ville. Vous décidez donc de rejoindre l’équipe des Restos du Cœur. Depuis Novembre 2007 vous êtes la responsable du centre de Saint-Sébastien, le troisième centre de distribution de Loire-Atlantique où sont inscrites 750 familles. Ce centre « gère » les bénéficiaires des communes du Sud Loire comme Nantes Sud, Rezé, Bouguenais ou Vertou. Vous avez succédé à Danièle ROCHER et à Ginette GUILLEMET. La plus belle de vos récompenses, même si comme vous le dites vous-même, dans le bénévolat on n’attend pas de récompenses, c’est parfois les cadeaux que vous offrent certains bénéficiaires des Restos du Cœur. Vous vous souvenez notamment d’un modeste gâteau hongrois. Vous retenez aussi et surtout le sourire des gens, ceux qui reviennent après qu’on les ait perdus de vue et qui nous disent « merci » en rajoutant : aujourd’hui nous n’avons plus besoin de vous. Vous aimez passionnément la vie, vous détestez la solitude, et vous ne manquez pas une occasion de rire ; je me suis laisser dire que, petite, vous faisiez pas mal de bêtises. Vous vous qualifiez de « bonne pâte », un peu naïve. Lire est devenu un réel besoin dans votre vie. Vous adorez cuisiner avec vos enfants mais vous redoutez les balades en familles : ça vous stresse à 6… imaginez que j’en perde dites-vous. Tous les matins à votre réveil, et c’est votre devise, vous vous dites : « Aujourd’hui c’est le premier jour du reste de ma vie : Fonce Alice ». Alice BELLING, je suis très heureuse que Monsieur le Sénateur-Maire vous remette la Médaille de Bronze de la Ville.

Monsieur Jacques BEGHIN

Quand on demande à Jacques BEGHIN de parler de lui, il commence par nous parler des autres. Ce soir, c’est de votre parcours dont allons nous rappeler, trop rapidement sans doute. Jacques BEGHIN, vous êtes né en 1925 d’un père Belge et d’une mère native de Fécamp. Fils unique, votre papa décède à vos 7 ans et très jeune vous devez travailler pour aider votre maman : apprentis maroquinier à 16 ans et responsable d’atelier à 17. A 18 ans, vous effectuez le S.T.O comme électricien pendant 72 h par semaine pour 4 tranches de pain et un bouillon par jour. Ensuite, vous intégrez la Marine Française à Toulon du fait de votre double nationalité. Vous partez en campagne sur le croiseur « La Jeanne d’Arc », où vous naviguez sur la Méditerranée, les côtes d’Afrique, l’Amérique, Buenos Aires ou vous rencontrez Juan PERON et sa femme Eva. Ce service  militaire terminé, vous intégrez le service DRH de la Société Carnot et Forges de Basse-Indre, beaucoup d’anciens de la Marine y travaillent à l’époque. A 26 ans vous épousez Françoise et vous aurez 3 filles, aujourd’hui vous êtes l’heureux grand père de 7 petits enfants et de 3 arrières petits enfants. Arrivé à St Sébastien en 1999, vous intégrez le Club de la Détente où votre épouse en devient la Secrétaire. Le bénévolat commence également pour vous et il ne s’arrêtera pas de si tôt. Vous devenez 1er contrôleur de gestion de ce Club et en même temps bénévole aux « Resto du Cœur », responsable d’une campagne d’hiver. Vous y resterez 10 ans, passant la main aux plus jeunes suite à de petits ennuis de santé, en effet bénévole au Resto du Cœur est une activité très physique. Hors de question de quitter le bénévolat, vous vous investissez donc au sein de l’Association HIDUP, dont vous êtes toujours le Trésorier. Vous êtes un homme au grand cœur et passer du temps en votre compagnie nous fait découvrir un homme jeune d’esprit qui cherche toujours à apprendre, même si vous dites aimer la musique de vieux, celle de votre jeunesse : Charles Trenet, Charles Aznavour ou Gilbert Bécaud. Dans le monde ou le temps s’enfuit à toute allure, dans un monde ou l’argent impose sa culture, dans un monde ou parfois l’indifférence isole, des anges comme vous passent encore, ils portent le beau nom de bénévole ! Merci Mr BEGIN. Jacques BEGHIN, je suis très heureux que Monsieur le Sénateur-Maire vous remette la Médaille de Bronze de la Ville.

Monsieur Michel COSTARD

Michel COSTARD, vous êtes né le 15 octobre 1949 à St Sébastien sur Loire. A 19 ans vous intégrez le club de basket à l’ALSS et comme vous le dites : davantage pour m’amuser que pour réellement jouer. En 1972, pour des raisons professionnelles vous vous installez à Narbonne comme Maçon, en gardant toujours le contact avec votre club de cœur et en observant, tous les week-ends, les résultats des équipes. Vous revenez sur Saint Sébastien en 1993 pour vous installer immédiatement à la table de marque du gymnase. Vous assurerez également pendant de nombreuses années les fonctions d’arbitre lors des matchs de jeunes. La formation des arbitres et des dirigeants est votre domaine de prédilection. Ainsi, tous les week-ends, vous voyez défiler tous les gamins de 10 à 18 ans pour leur apprendre à bien organiser une rencontre avec ses obligations comme : la feuille de match, la gestion du chronomètre ou encore le comptage des fautes. Votre passion pour le basket, la formation, l’arbitrage et les jeunes est dévorante puisque vous passez tous vos week-ends au gymnase, du samedi à 13h 30 au dimanche à 18h30. Personnage incontournable du club de basket, votre disponibilité, votre gentillesse et votre bonne humeur sont unanimement appréciées par tous les joueurs, adhérents et parents. Vous êtes également le fournisseur officiel de sucettes « Chupa chups » auprès des jeunes bénévoles de la table de marque mais également auprès des joueurs de chaque équipe. A titre de clin d’œil, le club de basket vous avait offert une sucette géante, lors de vos 60 ans, Si le dévouement sincère et bienveillant au service des autres pouvait avoir un nom, il pourrait bien porter le votre. Michel COSTARD, nous sommes très heureux que Monsieur le Sénateur-Maire vous remette la Médaille de Bronze de la Ville.

Monsieur Jean-Claude PROUX

Jean-Claude PROUX, vous êtes né le 2 janvier 1942 à St Mars des Prés/Chantonnay en Vendée. Nous pouvons d’ailleurs, avec juste quelques jours de retard, vous souhaitez un joyeux anniversaire. Marié à Martine en 1969, vous vous installez la même année en Loire-Atlantique. Vous résidez à St Sébastien sur Loire depuis 1973 où vous poursuivez votre carrière professionnelle comme mécanicien auto. Suivant les traces de leur père, coureur cycliste au vélo-club de Chantonnay, vos deux filles, Elisabeth et Géraldine pratiquent l’une le vélo et l’autre le basket. Vous êtes un sportif dans l’âme et ce depuis votre plus jeune âge, certains diraient que vous êtes tombé dedans tout petit. Rien ne vous échappe des résultats et performances sportives, excepté peut-être celles concernant le football. Le sportif est indissociable de l’homme chaleureux, discret, disponible et attentionné aux autres. Habile de vos mains, vous avez su vous rendre indispensable par vos talents multiples de bricoleur au sein du Vélo Club Sébastiennais et ce, depuis sa création en 1982. Vous êtes pour tous et à jamais, LE responsable matériel et mécanicien voitures et vélos, du Vélo Club Sébastiennais. Vous gérer l’équipement, vous construisez des podiums, vous aménagez les locaux du club et on ne compte plus le nombre de vélos que vous avez réparé, ni le nombre d’adhérents que vous avez dépanné. Non content de vous dépenser sans compter au service des autres, vous ne changez pas de braquet et vous faites parti des bénévoles qui accompagnent les équipes lors des compétitions, des stages et des entraînements. Vous quittez vos fonctions officielles au Vélo Club Sébastiennais en 2012, mais, c’est plus fort que vous, vous continuez occasionnellement à « donner un coup de main ». Votre parcours sportif a été distingué par le Ministère de la Jeunesse et des Sports dont vous avez reçu la médaille de Bronze et la médaille d’Argent. Jean-Claude PROUX, je suis très heureux que Monsieur le Sénateur-Maire vous remette la Médaille de Bronze de la Ville.

Madame Valérie SOURISSEAU

Valérie SOURISSEAU, vous êtes née le 25 novembre 1961, à Châteaubriant. Mariée à Pierrick SOURISSEAU, depuis le 13 juillet 1984, vous avez deux enfants : Marine (26 ans) et Tanguy (24 ans)… et un petit-fils de 18 mois : Ethan. Vous avez passé le plus clair de votre enfance dans un village du nord de la Loire-Atlantique, le « Petit-Auverné », qui ne comptait guère plus de 500 habitants. Fille du directeur de l’école publique (qui a aussi été votre maître d’école du CE1 au CM2), et petite-fille de résistant, vous portez depuis toujours des valeurs telles que la tolérance, le respect de la différence, l’altruisme, la solidarité, qui ont aussi forgé votre indépendance d’esprit et votre liberté de pensée. De même, vous avez à cœur d’agir pour le bien commun et c’est ce qui a non seulement fondé vos choix professionnels, mais aussi vos engagements associatifs. Ainsi, après des études de langues (anglais, espagnol et un peu de russe), vous décidez de vous mettre au service de l’Etat, en devenant d’abord professeur, en 1982, au LP des Savarières (votre première prise de contact avec St Sébastien-sur-Loire !). L’année suivante, vous rejoignez le rectorat de Nantes et en 1990, vous êtes nommée à la communication auprès du Recteur Vous avez envie de diversifier votre parcours et vous devenez de 2001 à 2004, Directrice de la communication à la mairie de St Sébastien-sur-Loire. Puis, vous revenez vers l’Education Nationale, et plus précisément à l’ONISEP des Pays de la Loire où vous occupez les fonctions d’ingénieure d’études en communication. Vos responsabilités vous amènent fréquemment à vous déplacer sur Paris, mais aussi dans les établissements scolaires des cinq départements de la région des Pays de la Loire. Votre premier engagement dans « le » franco-britannique est pour le jumelage entre Porthcawl et St Sébastien-sur-Loire. Ainsi, en 1998, vous venez me voir et nous décidons ensemble de jeter les bases du jumelage, avec Alana Davies, alors maire de Porthcawl. Vous sollicitez le club d’anglais créé la même année, dont les membres ont constitué le premier noyau de l’association que vous présidez depuis 2001, après en avoir été successivement secrétaire et vice-présidente. Vous créez, en 2000, le réseau des jumelages franco-gallois de Loire-Atlantique, « Wales 44 », dont les 11 associations membres se réunissent chaque année dans une commune différente. Vous avez aussi été co-fondatrice en 2004 du « Centre culturel franco-britannique » de Nantes, dont vous avez assuré la présidence de 2006 à 2008. Durant ces mêmes années, vous avez été membre actif de l’association « Pays de Galles en France », dont le siège est à Brest. Enfin, vous êtes Vice-présidente de l’Office Municipal des Relations Internationales de notre ville, où vous agissez là encore pour le bien commun. On le voit bien, vous trouvez votre équilibre et votre sérénité dans cette vie bien remplie par votre métier, vos activités associatives, votre famille et vos nombreux amis… du jumelage ! Valérie SOURISSEAU, je suis très heureux, au nom de la Municipalité, de vous remette la Médaille de Bronze de la Ville.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives