2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Emplois d’avenir, mais aussi insertion, apprentissage, alternance : tous les leviers doivent être utilisés pour la formation et l’emploi.

07/01/2013

J’ai dit au dernier conseil de Nantes Métropole que j’y étais favorable. Et j’ai voté pour leur création à Nantes Métropole dans la perspective d’emplois d’avenir « mutualisés » au service de nos 24 communes.

 

Cependant, il faut bien avoir présent à l’esprit que les emplois d’avenir sont avant tout des emplois sociaux. Ils ne s’inscrivent pas dans un plan global pour l’emploi de tous les jeunes. Il ne faut pas notamment qu’ils pénalisent les jeunes qui ne pourront y avoir accès parce qu’ils ont pris d’autres voies et décidé d’entreprendre un cursus formateur : apprentissage, alternance, etc.

A Saint-Sébastien, nous agissons fortement pour l’emploi et la formation en utilisant tous les dispositifs et leviers possibles :

  • Nous acceptons plus de 170 demandes chaque année de collégiens pour des stages de découverte des métiers de la Ville,

  • Nous accueillons 9  apprentis par an sur 4 métiers,

  • Nous avons inscrit des clauses d’insertion dans nos marchés publics pour que les ESAT puissent y répondre dans les meilleures conditions. Ce qui a donné 15 907 heures de travail dédiées à l’insertion en 2011 sur des opérations très diverses : travaux publics, espaces verts, etc.

Dont :

  • Un marché régulièrement reconduit avec l’association d’insertion Oser-Forêt vivante pour l’entretien du linge de la Ville (18 personnes concernées, dont une majorité de femmes),

  • Des prestations de services de l’entreprise Saprena (3 travailleurs handicapés concernés qui interviennent sur nos espaces verts).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives