2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Avec François Bayrou, le mouvement centriste au cœur de l’élection présidentielle

18/02/2012

La richesse des idées, les valeurs humanistes et les propositions législatives novatrices portées par les formations centristes ont toujours formé une contribution essentielle pour l’évolution de la société de notre pays tout au long de la Ve République.

 

Le Centre ce n’est pas le milieu, ce n’est pas une ligne neutre. Le Centre c’est l’équilibre et l’action. C’est une ligne de paix et de rassemblement. C’est un endroit de justice, de liberté, de solidarité et de tolérance où peuvent se retrouver tous les Français.

Ces idées et ces valeurs de notre grande famille centriste ont toujours été représentées par un candidat aux élections présidentielles. Cette possibilité de choix pour les électeurs, et d’alternative à la bipolarisation de la vie politique, est selon moi l’un des fondements de l’expression démocratique.

Aujourd’hui, la crise touche durement notre pays. Comme d’habitude, ce sont les classes moyennes et les plus fragiles d’entre nous qui en sont les premières victimes. Cette crise nourrit la montée des extrémismes et les discours irréalistes. La droite traditionnelle se radicalise. De l’autre côté, les alliances  contre nature du Parti Socialiste, des Verts et du Front de gauche ne sont pas crédibles. Chacun s’éloigne ainsi des vraies préoccupations des Français et aggrave la fracture entre les partis politiques et les citoyens. Dans ces conditions, avec un discours modéré, un programme rassembleur et un candidat unique à la présidentielle, le Centre a toute l’opportunité d’élargir son attractivité et de redonner confiance en la classe politique.

Le Centre, en s’appuyant depuis toujours sur des femmes et des hommes de conviction, des femmes et des hommes qui ne transigent pas sur les grandes questions de morale et de conscience, a contribué aux plus grandes avancées sociétales : droit de vote à 18 ans, droit à l’Ivg, lois de décentralisation, etc.

Nouvelle gouvernance de l’Europe, réduction des déficits publics, chômage, économie, éducation, moralisation financière, justice, santé, écologie, logements sociaux… : les différentes formations centristes ont toujours été en pointe sur ces sujets. Elles ont toujours été forces de propositions innovantes.

Il y a un temps pour chaque chose. Aujourd’hui nous sommes dans le temps de l’élection présidentielle, du débat national autour de programmes différents pour la France et l’Europe. Nous sommes à l’heure du choix de l’homme qui incarnera le mieux les valeurs du Centre, avec force et indépendance, au delà des clivages droite/gauche.

Nous sommes dans le temps des propositions et du rassemblement national pour la construction d’un projet global et cohérent pour la France. François Bayrou s’impose comme le représentant naturel du Centre. Après le retrait d’Hervé Morin, c’est tout naturellement, en plein accord avec les idées que je défends en tant qu’élu local et parlementaire, que j’appelle à voter pour lui à l’élection présidentielle. François Bayrou est le seul candidat qui apporte le langage de la vérité dans le débat politique. Avec lui nous avons l’opportunité de renouer avec une société apaisée, réconciliée et ambitieuse pour son avenir.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives