2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Inauguration de l’hôtel d’entreprises

16/01/2012

Afin de soutenir les jeunes entrepreneurs, la Ville a créé un hôtel d’entreprises dont les loyers sont modérés. Les cinq bureaux seront très prochainement tous occupés. L’inauguration a eu lieu le vendredi 13 janvier.

Pourquoi cet hôtel d’entreprises ?

De nombreuses personnes souhaitent créer leur propre emploi et se retrouvent confrontées à de multiples difficultés pour s’installer, notamment en raison du montant élevé des loyers de bureaux pratiqués par le secteur privé dans l’agglomération nantaise.

De même, des micro-entreprises installées à Saint-Sébastien-sur-Loire cherchent vainement un local professionnel, ce qui contraint le créateur à domicilier l’entreprise à son domicile privé.

L’antenne mairie du Douet disposait de nombreux bureaux vides au premier et au second étage. C’est donc naturellement et avec la volonté de soutenir les jeunes entrepreneurs que la Ville les accueille dans ces locaux à des loyers modérés.

Qui va l’occuper ?

Les besoins étaient tels que l’ensemble des bureaux sera occupé au 1er février prochain.

Trois sociétés occuperont le 1er étage :

1 / NEST (Hélène Beilvert-Hall)

La recherche d’une maison ou d’un appartement est un casse-tête. Difficile de s’y retrouver dans la jungle des annonces immobilières et leur langage codé. Plus difficile encore d’y trouver des informations fiables sur la qualité de vie : temps et accès aux transports, écoles, commodités alentours…

C’est en partant de ce constat que NEST va voir le jour. Cette société en formation édite un site internet de petites annonces dans l’immobilier et sera rapidement doublé d’une application mobile, le tout facilitant les recherches et permettant d’évaluer la qualité de vie.

Par exemple, un usager pourra recenser toutes les annonces correspondant aux biens lui permettant d’être à moins de trente minutes de son lieu de travail, d’un lieu de sport, d’une école, de son université, d’un cinéma ou d’un restaurant…

La fondatrice Hélène Beilvert-Hall a vécu plusieurs années en Amérique du Nord, et s’est inspirée des meilleurs pratiques des sites anglo-saxons pour élaborer son site, en ligne d’ici quelques mois.

2 / MADISON COMMUNICATION (Anne Boulinguez)

Après avoir dirigé pendant 2 ans une agence web interactive, Anne Boulinguez lance Madison Communication, une agence spécialisée dans les Relations presse « nouvelle génération », le « Community management » et l’Evénementiel.

« J’aide les entreprises qui souhaitent sous-traiter certains outils de communication et leur propose de gérer leurs relations avec la presse, surtout online, et d’optimiser leur visibilité sur les réseaux sociaux », confie-t-elle.

Elle peut aussi soutenir les entreprises sur un aspect évènementiel comme la mise en place de stands sur des salons spécialisés, l’organisation de portes ouvertes, de conférence de presse ou de lancement de produit.

Elle s’installera au 1er février.

3 / EDITIONS D’ORBESTIER (Cyril Armange)

Les éditions d’Orbestier, anciennement basées aux Sables d’Olonne ont été reprises par Cyril Armange, lorsque son père est parti en retraite. Installée depuis quelques mois déjà Place des Libertés, la Maison d’édition a une ligne éditoriale bien précise : le régionalisme, avec notamment l’ouvrage très remarqué « Nantes, vieux cafés et commerces », la jeunesse et la nouvelle marque Rêves bleus, et enfin les romans policiers avec la série Carbone.

Deux sociétés occuperont le second étage :

4 / ARCHIMAGE (Cédric Simonneau)

Société nantaise qui a une vingtaine d’années d’ancienneté, Archimage a été reprise en juin 2011 par Cédric Simonneau. Entouré de deux autres architectes et d’une secrétaire, il développe son activité en Loire-Atlantique autour de projets de logement principalement. Un peu poussé par la réglementation mais surtout convaincu de l’intérêt de la Basse Consommation, il s’oriente de plus en plus vers des bâtiments passifs.

« De nos jours, le secteur du Bâtiment a tendance à tirer les prix vers le bas dans tous les secteurs. Mais ce que l’on décide de ne pas installer pas au départ, on finit par le payer un moment ou un autre. Nous, nous préférons voir sur le long terme, et inciter à la minimisation des coûts d’entretien et d’énergie », explique t-il.

Nantais d’origine, Cédric Simonneau a suivi ses études à l’école d’architecture de Nantes, puis a travaillé dans 4 agences avant de reprendre Archimage, et de s’installer dans ses bureaux à Saint-Sébastien.

5 / HOTEL TOUCH (Yoan JOUËT)

Cuisinier pendant dix ans, Yoan Jouët a suivi parallèlement des études de graphisme. Passionné des nouvelles technologies, il a mis toutes ses compétences au service de son projet : Hôtel Touch.

« L’idée, c’est de proposer aux hôteliers des tablettes tactiles pour que leurs clients passent des commandes depuis leur chambre sans appeler. Une sorte de Room service tactile » explique-t-il.

Les brevets de son concept fraîchement déposés, il posera ses cartons Place des Libertés le 16 janvier, avant de démarcher les établissements de Loire-Atlantique et de Bretagne.

Yoan Jouët est arrivé second du concours Business Activity, organisé par la Jeune chambre économique de Rezé et parrainé par la Ville. Le gagnant s’étant désisté, il a obtenu le droit d’occuper gratuitement son bureau durant six mois.

Quel prix ?

Les occupants devront s’acquitter d’un loyer mensuel calculé sur la base annuelle suivante :

65 € / m² /an durant les 12 premiers mois,

75 € / m² /an du 13ème au 24ème mois,

90 € / m² /an du 25ème au 36ème mois,

110 € / m² /an du 37ème au 48ème mois

A ceci s’ajoute les charges net fixées à 17 €/ m² /an (consommation des fluides, entretien des parties communes et mise à disposition deux fois par an de la salle de réunion, sur réservation à l’avance).

A titre d’exemple, la Société NEST paiera la première année 114,45 € CC par mois pour 16,75 m² occupés et les Editions d’Orbestier paieront 269,84 € CC par mois pour 39,49 m².

Quel avenir ?

Un groupe de suivi des entreprises hébergées va être mis en place pour permettre un soutien aux jeunes entrepreneurs en cas de difficulté ou même pour répondre à leurs interrogations.

Ce groupe se constituera avec le soutien se l’Association sébastiennaise des Chefs d’entreprises : Saint-Sébastien Entreprises et comprendra plusieurs entrepreneurs ou ex entrepreneurs, un expert comptable, des gestionnaires de banque, etc.

Un nouveau jalonnement va être mis en place au-dessus de la porte d’entrée, au-dessus des boites à lettre et dans le hall d’entrée.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives