2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Inauguration de la nouvelle place de l’église

13/12/2011

Discours prononcé lors de l’inauguration de la place de l’Eglise, le 9 décembre 2011.

 

Notre municipalité avait décidé cette nouvelle place il y a bien des années ; elle est heureuse de l’inaugurer aujourd’hui. Je dis volontairement « nouvelle place », car ce que nous avons entrepris va bien au-delà du simple réaménagement ou d’une restructuration. Ce que nous inaugurons ce matin est une « recréation » équilibrée parce que respectueuse du caractère de Saint-Sébastien. C’est une nouvelle place pour une ville qui se transforme ! Nous pourrons en prendre pleinement conscience après le marché de Noël, lorsque le regard pourra embrasser dans sa totalité ce nouvel espace et toutes ses fonctionnalités.

Avec ses commerces, la proximité des écoles, l’église et le passage de 3 000 véhicules/jour, sans compter les piétons et les cyclistes, cette place était déjà un lieu très fréquenté. Plus accessible, plus sûre et conviviale, elle sera encore plus vivante à l’avenir.

Après de multiples concertations et modifications, j’y reviendrai tout à l’heure, nous sommes parvenus avec Nantes Métropole à une réalisation qui répond pleinement à nos objectifs et aux attentes des Sébastiennais.

La zone est limitée à 30 km/h afin d’apaiser et de sécuriser le trafic. Une rue sans contre-allée traverse désormais la place et de larges trottoirs ont été réalisés afin de favoriser la vie commerciale. L’église dispose d’un vaste parvis et le nombre de places de parking a été préservé. Les réseaux ont été enfouis et l’éclairage modifié pour mettre en valeur les éléments patrimoniaux du quartier, et de nouveaux arbres ont été plantés. Il ne reste plus qu’à effectuer la mise en couleur de la voie centrale. De nouvelles plantations de graminés et de vivaces, réalisées par le service des espaces verts de la Ville, complèteront cet ensemble qui privilégie la convivialité, les circulations douces et l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Bien sûr, ce chantier démarré en juin dernier a occasionné, comme tous les chantiers nécessaires, de nombreux désagréments ponctuels pour les riverains. Nous nous en excusons auprès d’eux. Mais nous savons que cela sera très vite oublié grâce à ce nouvel espace de grande qualité mis à leur service.

Les commerçants ont également subi un préjudice. A ce jour, nous avons connaissance de 5 demandes d’indemnisation que nous avons transmises à Nantes Métropole. Je souhaite, Monsieur le vice-président, que ces demandes soient étudiées avec la plus grande attention et bienveillance.

Je le rappelle régulièrement, le temps des grands équipements urbains est un temps long, un temps tributaire de nombreux aspects administratifs : élaboration de projets, intégration dans un ensemble, concertations, choix, appels d’offres, etc.

Le nouveau pont Léopold Sedar Senghor est un exemple qui illustre particulièrement ce « temps des projets ». Il aura fallu 15 ans pour vouloir, décider et élaborer ce pont. Seulement 18 mois pour le construire.

Cette nouvelle place de l’église s’inscrit dans le même schéma. Elle était inscrite depuis longtemps dans nos projets municipaux. Elle participait à une réflexion prospective plus vaste, lancée dès 1995, et destinée à prévoir l’avenir de l’ensemble de la ville et son intégration dans l’agglomération. Cette réflexion a notamment donné naissance à « l’étude centre ville » démarrée par notre équipe municipale en 2004 avec le cabinet d’architecte AUP, étude qui a abouti en 2006, après concertations, au plan de référence « Saint-Sébastien horizon 2020 ». Ce plan, rendu largement public, prenait en compte divers travaux et objectifs maintenant réalisés ou en cours : la nouvelle entrée de ville rue Henri Mainguet, l’élargissement du pont de la Métairie, le renforcement de la mixité sociale en centre ville, l’îlot gendarmerie, etc.

Votée à l’unanimité à Nantes Métropole, la nouvelle place de l’église figurait dans ces priorités. Force est de constater qu’elle est globalement conforme aux esquisses proposées et débattues publiquement dès 2004, et que ce projet à fait l’objet d’un large consensus.

Ces travaux qui viennent de s’achever sont à mettre en perspective avec d’autres chantiers qui s’ouvrent au bénéfice de la modernisation de notre centre ville : l’îlot Mairie avec le réaménagement et l’extension de l’hôtel de ville, la création d’un nouveau gymnase en remplacement de celui du Petit Anjou, la réalisation de la Maison de la petite enfance, l’îlot gendarmerie, et les nouvelles constructions qui structureront l’axe rue de la Libération/Maurice Daniel/Général de Gaulle.

Cette place est le fruit de la plus large concertation. Un forum est une place où l’on échange et débat des choses de la ville. Cette place, avant de voir concrètement le jour, a été en amont un forum de débats et d’échanges très nombreux avec les citoyens. C’était utile et nécessaire pour parvenir au large consensus que nous avons connu.

 

Il y a eu, comme je viens de le dire, « l’étude centre ville » 2004 commandée conjointement par nous et Nantes Métropole, et le « plan horizon 2020 », 2 espaces qui ont donné lieu à concertation et à information publique.

Il y a eu aussi le vaste espace de concertation et de débat public que fut le PLU avec ses réunions et enquêtes.

Une grande réunion publique, dédiée tout particulièrement à cette place, a été organisée à l’intention des riverains et des personnes intéressées le 28 mars 2011. Elle a attiré un grand nombre de participants et permis de faire évoluer le projet en tenant compte de toutes les remarques et suggestions.

De très nombreux entretiens sur place ou en mairie avec les particuliers, des réunions de concertation et d’échange avec les riverains, les commerçants et le conseil paroissial ont également contribué à faire évoluer et améliorer l’esquisse initiale.

Des visites sur site et des visites de chantier, auxquelles j’ai aussi personnellement participé et qui m’ont permis d’entendre d’ultimes remarques et avis, ont été l’occasion d’apporter les touches finales à cette réalisation.

Saint-Sébastien est une ville qui fait vivre à haut niveau la démocratie participative. Les nombreuses instances citoyennes et les multiples actions qu’elles mènent en attestent.

Nos projets d’aménagement de la ville s’inscrivent toujours dans cette volonté participative et d’implication citoyenne. Tous nos projets sont des projets publics, transparents, présentés aux citoyens, débattus pour favoriser l’esprit constructif et l’adhésion générale. Cette nouvelle place en est encore une fois la preuve.

Je remercie tous ceux qui ont participé à son élaboration et à son amélioration par leurs prises de parole et l’intérêt qu’ils y ont porté au fil du temps.

Je remercie enfin le pôle Loire/Sèvre/Vignoble de Nantes Métropole pour sa réactivité cette semaine qui a permis que les derniers travaux soient presque terminés avant le marché de Noël. Merci à son équipe.

Cette place va encore renforcer le bien vivre ensemble à Saint-Sébastien-sur-Loire. Nous allons en donner la preuve dès ce soir avec l’inauguration à 18h30 de notre marché de Noël. Je vous y invite toutes et tous chaleureusement.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives