2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Des nouveaux besoins et modes de vie

11/11/2011

A Saint-Sébastien-sur-Loire, des équipements publics vont sortir de terre pour offrir de nouveaux services à la population. Une réponse de la municipalité aux évolutions des modes de vie et de déplacement, tout en intégrant des préoccupations environnementales et en maintenant un cadre de vie agréable pour tous les Sébastiennais.

 

Cette réflexion, la municipalité l’a entamée il y a plusieurs années déjà, et elle se concrétise progressivement pour dessiner la ville de 2020. Maîtrise de l’urbanisation, mixité sociale, préservation du cadre de vie et densification de l’habitat autour des axes de transports en commun sont les éléments clés d’une politique complexe et de long terme.

Outre le réaménagement de la place de l’église, achevé fin novembre, le centre ville va connaître de profondes transformations autour de l’Hôtel de Ville et l’îlot gendarmerie. Du petit équipement, comme le kiosque de la place du Douet, aux gros investissements, tels le Centre aquatique ou la Maison de la petite enfance, la ville change d’aspect.

Ceci est de plus en plus flagrant avec la construction de logement, intégrant 25% de logement sociaux, malgré le peu de foncier disponible. Plus dense, sans pour autant défigurer la ville et en respectant les anciens villages et les nouvelles normes environnementales, car la ville impose aux promoteurs des solutions durables et écologiques : bâtiment HQE[1], architecture bioclimatique. Enfin, dans tous les projets, la municipalité veut développer des liaisons douces et favoriser un meilleur partage des espaces publics entre piétons, voitures et cyclistes afin que Saint-Sébastien reste une ville où il fait bon vivre

Pour chaque projet, les instances participatives sont consultées, des réunions publiques et des rencontres avec les riverains et commerçants sont organisées.

 

 

[1] Haute Qualité Environnementale

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives