2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Agriculture, aménagement du territoire et économie

12/09/2011

L’agriculture et l’industrie agroalimentaire sont des éléments primordiaux de nos territoires, tant en termes d’emplois qu’en termes de production nationale. Il faut lutter contre l’étalement urbain et la fracture numérique, tout en préservant l’environnement rural et côtier et en défendant les filières agricoles et de la mer.

Pour soutenir le monde agricole

L’agriculture et l’industrie agroalimentaire sont porteuses d’emplois durables et sont des éléments structurants de nos territoires. Nous devons aider ces secteurs afin qu’ils puissent faire face aux crises régulières qu’ils traversent. Nous proposons notamment :

  • un meilleur soutien aux jeunes qui s’installent pour leur permettre de financer leur adaptation aux évolutions du marché ;

  • une amélioration des formations agricoles et viticoles (maîtrise des produits et de leur commercialisation) ;

  • le soutien aux initiatives de développement durable ;

  • le renforcement des aides aux organisations professionnelles et interprofessionnelles pour défendre les prix ;

  • la sécurisation des revenus des agriculteurs et la mise en place d’un Revenu Minimum Agricole prenant en compte les conjoint(e)s ;

  • la surveillance plus stricte des rapports agriculture/grande distribution ;

  • le renforcement du rôle de l’Union Européenne (prévention des crises) ;

  • la mise en œuvre des mesures de la Loi de Modernisation de l’Agriculture, notamment dans le secteur laitier ;

  • la préservation des terres agricoles mises en danger par l’étalement urbain.

L’aide aux espaces ruraux

Le repeuplement des zones rurales doit prendre en compte la préservation des paysages. Il doit privilégier les actifs (aides plus spécifiques à la création d’entreprises et à la diversification des activités).
L’aide aux espaces ruraux doit aussi se faire par :

  • une politique sans faille de maintien des services publics de proximité ;

  • une meilleure couverture en terme de réseaux (infrastructures de transport et desserte en haut débit) ;

  • le soutien aux petits commerces des centres bourgs qui sont source de dynamisme pour les petites communes ;

  • la création de zones franches rurales ;

  • des aides plus fortes des collectivités départementales à la création et à la restructuration des écoles. C’est pour nous un point essentiel.

Développement économique et énergies

Nous proposerons des mesures structurelles favorisant directement l’environnement des entreprises : transport international de marchandises, fiscalité incitative, allègement de la pression administrative, convergence de la fiscalité française avec l’Allemagne, etc.

Nous défendrons les filières économiques qui sont les pôles structurants de notre département : agriculture, pêche, industrie, tourisme, réseaux artisanaux, PME/PMI.

En termes de transports, nous favoriserons le développement de solutions alternatives à la route et moins énergivores : fret ferroviaire, transport fluvial.

Plus spécifiquement pour notre département, nous défendrons un nouveau franchissement de Loire en aval de Cheviré. C’est un point crucial pour favoriser les échanges économiques nord/sud.

En matière d’énergie, nous serons force de proposition pour le développement des filières de méthanisation, de géothermie et d’éolien off-shore dans le respect des écosystèmes.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives