Commerce équitable : penser local avant tout

13/05/2011

La Journée mondiale du commerce équitable sera célébrée le samedi 14 mai 2011. On pense trop souvent aux produits agricoles venant de petites fermes perchées dans les Andes ou disséminées entre Bamako et Bouaké. Nous avons en France des paysans qui ne vivent pas bien de la vente de leur production.

 

Cafés, fruits, huiles, la liste des produits issus du commerce équitable est de plus en plus longue et de mieux en mieux labellisée. Cependant, il n’y a pas que les produits venant du bout du monde qui méritent d’être payés à leur juste prix. Notre agriculture française fait la une des journaux à longueur d’année et nous ne l’associons pourtant pas au commerce équitable.

Fruits et légumes, lait, viande, les agriculteurs qui les produisent nous rappellent, par des actions parfois violentes et désespérées, qu’ils n’ont pas toujours de quoi en tirer un salaire. A l’opposé, ces mêmes produits sont de plus en plus chers en magasins. Les grands distributeurs ne faisant pas assez de concessions, le ministre de l’agriculture force régulièrement les parties à s’entendre.

Les consommateurs que nous sommes doivent être conscients que le commerce de notre alimentation produite en France doit aussi être équitable, pour nos cultivateurs (qui sinon mettront la clé sous la porte), pour nous et nos enfants (qui sinon mangerons des aliments provenant de pays où la législation en terme de sécurité sanitaire ne sera pas aussi contraignante que la nôtre).

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives