2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Prise de conscience citoyenne

10/04/2011

Le vendredi 8 avril, lors d’une cérémonie officielle, j’ai remis leur carte d’électeur à de jeunes Sébastiennais. C’est un moment sur lequel il faut s’arrêter car ce document, à en-tête de la Marianne sur nos couleurs nationales, représente le droit le plus basique, mais aussi le plus important, celui du droit à l’expression. Je vous livre ce que je leur ai dit.

 

« Nous avons en France le privilège de pouvoir désigner directement les personnes à qui nous confions le soin de diriger notre pays, nos collectivités locales.

Le suffrage universel direct, outil d’une démocratie accomplie, n’a pas toujours été le principe dominant. Il faut attendre le 2 mars 1848 avant qu’il se mette en place, et de façon inachevée puisqu’il est réservé aux seuls électeurs masculins.

Le Général de Gaulle reconnaît l’égalité entre les hommes et les femmes en matière d’électorat et d’éligibilité par une ordonnance du 21 avril 1944.

Enfin, ce n’est qu’en 1962 qu’est modifiée la constitution de la Ve République validant la désignation du chef de l’état au suffrage universel direct.

Voilà pour l’histoire, histoire qu’il est bon de rappeler car le droit de vote à été arraché par la lutte. Dans beaucoup de pays encore, il n’existe pas et dans beaucoup d’autres, il est bafoué.

En France, l’inscription sur la liste électorale est faite d’office.

A Saint-Sébastien-sur-Loire, 298 jeunes ont fêté leur 18e anniversaire entre le 1er mars 1992 et le 28 février 1993, et se trouvent donc concernés par cette inscription.

Vous aurez la possibilité de voter aux prochains scrutins : présidentielle et législatives en 2012.

Voter, c’est choisir votre avenir et y participer, c’est asseoir sa vie sur un socle qui s’inscrit dans l’histoire. Voter, c’est le libre arbitre pour exprimer vos choix.

Mais au-delà, c’est être citoyen, c’est s’intéresser à la vie de sa cité et de son pays. Soyez acteurs de votre et de notre futur.

Vous êtes, les uns et les autres, les bâtisseurs de l’avenir de la démocratie, celle de tous les jours, celle de votre commune, de votre département, de votre région, de votre pays, celle de l’Europe. Comme nouveaux citoyens, c’est l’ensemble de la collectivité à laquelle vous appartenez qui vous reconnaît le pouvoir de décider, par votre vote, des choix qui sont les vôtres.

On l’a constaté lors des dernières élections cantonales les 20 et 27 mars derniers : l’abstention progresse. Ce n’est pas sain pour la démocratie. Ne pas voter, c’est laisser les autres décider à notre place.

Heureusement, d’autres signes sont encourageants : notre ville a obtenu la « Marianne du civisme » en 2008 dans la catégorie des villes de plus de 10.000 habitants pour notre très bon taux de participation aux élections municipales de mars 2008.

Les « Mariannes du civisme » ont été créées en 2004 par la Fédération nationale des associations des anciens maires de France (FAMAF) et l’Association des maires de France (AMF).

L’objectif de ce concours est d’inciter les électeurs à aller voter. Les communes qui obtiendront les plus forts taux de participation aux élections municipales 2008 sont récompensées par un diplôme et une plaque émaillée sur laquelle est gravée la Marianne.

Les raisons de cette participation citoyenne

  • Tout d’abord, le mouvement associatif est très important dans la commune et très impliqué. Plus de 11.000 personnes sont adhérentes à des associations sportives ou culturelles subventionnées par la commune.

  • Autre raison importante : Saint-Sébastien-sur-Loire est une commune où la démocratie participative est extrêmement vivante.

    • 2 Conseils de quartiers (2004) – 3 en 2008

    • Conseil Municipal Enfants (1986)

    • Conseil Jeunes (1998)

    • Groupe de Réflexion Enfance Jeunesse (2004)

    • Conférence des sages (2004)

    • Commission Handicap (2003)

    • Comité Economique, Social et Environnemental Local (2011)

Belle et longue vie d’électeur à toutes et tous ! ! »

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives