Radio d’information continue

Depuis quelques années, les chaînes télévisées d’informations continues sont apparues en nombre sur le satellite, le câble et enfin la TNT. Si Internet est devenu un vecteur de diffusion, la radio FM, en attendant une hypothétique radio numérique terrestre (RNT), ne propose toujours pas de concurrent à France Info.

Et c’est bien dommage car la diversité n’est pas au rendez-vous. France Info est un monopole de fait qui souffrirait d’autres apports. La multiplicité des journaux et des télévisions, même tintés de partialité, peuvent offrir à celui qui « picore » un point moyen. Tel n’est pas le cas pour celui qui a besoin d’information dans sa voiture, par exemple, sauf à attendre le journal radiophonique « à l’heure ». A ce moment-là, il ne peut, sur les quelques minutes disponibles, aller de radio en radio pour se faire une idée.

La médiatisation à outrance des événements nécessite plus que jamais de faire le tri dans ce que déversent les journalistes sur nos écrans et dans nos enceintes, surtout lorsqu’ils se permettent de commenter l’actualité. Se prenant parfois pour des experts, ils ne peuvent alors s’empêcher de penser à notre place. Et de nous expliquer ce que vient juste de dire tel ou tel homme politique, des fois que nous serions trop bêtes pour ne pas avoir compris. Là je ne parle plus de radio particulièrement, mais de media télévisuels en général.

Proposer aux citoyens la diversité de l’information est une garantie d’impartialité globale, une avancée démocratique.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique