2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Une première depuis la seconde guerre mondiale

17/01/2011

Depuis longtemps, les forces françaises d’occupation en Allemagne étaient devenues une force stationnée en Allemagne au profit de la brigade franco-allemande. Cette unité, au départ un gadget politique, est parvenu, avec le temps, à être le noyau de la nouvelle défense européenne.

Un nouveau pas a été franchi le 10 décembre 2010 avec l’implantation à Strasbourg d’un régiment allemand. C’est un symbole très fort puisque ce stationnement sur notre sol est une première depuis la seconde guerre mondiale. Les premiers jumelages, comme celui qui unit Saint-Sébastien-sur-Loire à Glinde, avait mis une vingtaine d’années à naître après la guerre. Là, il a fallut soixante cinq ans. L’amitié et l’exemple franco-allemand sont le fait de deux volontés politiques, en haut, et de la volonté des hommes qui composent ces unités, à la base.%%% Et quel symbole de paix que des militaires français et allemands qui vivent ensemble ! Tout espoir n’est donc pas perdu pour les peuples qui se sont déchirés ces dernières décennies sur notre continent.

17 décembre 2010

Actualité

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives