Ne nous trompons pas de cible

Le 8 mai 2002, quatorze personnes, dont onze salariés de la Direction des constructions navales (DCN), sont tuées dans un attentat dans la ville du sud du Pakistan. Toutes les hypothèses sont, depuis lors, à l’étude. Le monde médiatique et politique s’acharne sur des personnalités françaises, en les accusant d’avoir perçu illégalement des sommes d’argent prises dans les rétros commissions faites sur les contrats d’armement signés entre la France et le Pakistan. %%% Rien ne permet de prouver que les deux affaires sont liées. Souhaitons que la justice permette d’y voir plus clair sans que tout cela ne devienne un moyen pour perturber les prochaines élections présidentielles.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique