2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Suppression des notes à l’école primaire

01/12/2010

Vingt personnalités ont, récemment, signé un appel pour la suppression du système de notation à l’école primaire qui décourage les élèves en difficulté. Les mauvaises notes auraient un effet néfaste chez les enfants sensibles qui finissent par penser qu’ils n’y arrivent jamais.

Il faut considérer cependant que les notes permettent à chaque élève de se jauger, elles le situent dans le temps, sur son parcours personnel. C’est d’ailleurs la position du ministère de l’éducation nationale « la note est utile pour avoir des repères, pour mesurer les résultats. Il ne faut pas la voir comme l’échec » (18/11/2010). Une mauvaise note n’est pas nécessairement traumatisante lorsqu’elle est expliquée par l’enseignant à l’enfant et lorsqu’une forme de soutien lui est proposée.%%% A cet égard, des études concordantes montrent que les enfants évoluant dans des milieux moins favorisés sont pénalisés parce qu’ils sont moins aidés pour leurs apprentissages, en dehors des cours, dans l’environnement familial. Souhaitons donc que soit développé ce qui est amorcé en matière de soutien individualisé dans la classe avec le maître.%%% Quant à la notation, là encore, développons une pratique déjà bien installée dans les écoles où, à côté de devoirs faisant l’objet d’une notation, de nombreux contrôle sont évalués avec des annotations littérales plus souples et non chiffrées.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives