Journée d’appel de préparation à la défense (JAPD)

Selon le projet de loi de finance 2010, la JAPD coûte 190 € par jeune, 152 millions d’euros si on multiplie par les 800.000 participants annuels. Cette journée ennui l’immense majorité de ces derniers, ça arrondi les fins de mois des militaires et des civils qui y participent. On y relève un illettrisme inquiétant (9,6 %) et des jeunes en grande difficulté (4,5 %) se voient proposer les services de professionnels. J’allais oublier l’infime pourcentage de vocation militaire suscitée par une telle journée d’information. L’éducation nationale n’a pas besoin de ce système pour faire connaître ses défaillances. L’argent dépensé pour les JAPD pourrait très bien lui être versé pour l’aider à combler ses carences. Quant à l’enseignement de la défense, quelle soit économique ou militaire, elle pourrait être enseignée en instruction civique ou en histoire et géographie, voire en économie. Empêcher des jeunes gens de se présenter à des examens publics parce qu’ils ne se sont pas présentés à leur JAPD est sans doute abusif.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique