S’opposer à la peine de mort

Le 30 novembre est le jour anniversaire de l’abolition de la peine de mort dans le premier « état européen », le grand duché de Toscane, en 1786. Le grand-duc Pierre-Léopold 1er, grand-duc de Toscane, a été influencé par le Milanais Cesare Beccaria Bonesana, important représentant des Lumières, comme il le sera plus tard par la Révolution française. Afin d’affirmer son héritage humaniste, Saint-Sébastien-sur-Loire a voulu se joindre aux plus de 1.000 villes qui, dans quatre-vingt-un pays, célèbrent cet événement. A l’initiative d’Amnesty International, la mairie, la médiathèque et la gare du Petit Anjou seront éclairées ce soir-là, jusqu’à 23h00, pour affirmer les valeurs de la vie et s’opposer à la peine de mort.%%% Rappelons qu’il y a eu 2.390 exécutions dans le monde en 2008, dont 72% en Chine, et que 20.000 condamnés à mort attendent d’être exécutés.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique