2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Education routière

16/11/2010

En commençant dès l’école primaire par l’attestation de première éducation à la route (APER), les enfants apprennent à conduire un vélo. Plus tard, au collège, ils passent l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) qui leur permet de conduire un scooter, par exemple. A l’âge de 16 ans, les jeunes peuvent bénéficier de la conduite accompagnée, puis passer leur permis de conduire voiture ou moto.

Tous les ans, nos écoles primaires, nos établissements secondaires reçoivent la visite de professionnels de la circulation, la police municipale notamment, qui sensibilisent les élèves. Ces derniers sont, arrivés à l’âge adulte, bien mieux formés que les générations précédentes. Il y aura toujours des personnes qui se croiront plus expertes que d’autres et qui s’affranchiront des règles communes que nous appelons un code (de bonne conduite). Dans l’ensemble, le travail fait à l’école contribue sûrement à la baisse du nombre de victimes de la route chaque année.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives