2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Fermeture du Collège Jean Monnet. Je suis indigné !

19/10/2010

Voici mon intervention du Lundi 18 octobre 2010 au Conseil Général.

Monsieur le Président, Mes chers collègues, J’exprime mon indignation concernant la décision – et la manière dont elle a été annoncée – de la __fermeture du collège Jean Monnet de Vertou à l’horizon 2015__. Cette annonce a été faite par la conseillère générale au cours du dernier CA de l’établissement, sans information préalable au maire de la commune. C’est étonnant cette manière d’agir. Cette décision n’a jamais été évoquée non plus en commission. Il n’y a eu aucun dossier présenté en session. C’est quoi cette nouvelle forme de gouvernance du Département ? Depuis quand des décisions aussi importantes sont prises en dehors de toutes les formes de concertation et d’instruction habituelle ? Il paraît aussi qu’il existe une étude de la démographie des zones concernées par la suppression ou la construction de collèges… Qui a été destinataire de cette étude ? Voilà pour l’aspect autoritaire, maladroit et opaque de ce dossier. Maintenant, sur le plan pratique, à quoi conduira cette fermeture ? À affaiblir le secteur public et à renforcer les établissements privés qui vont bénéficier de la redistribution des élèves ? À saturer des collèges publics ? À obliger les parents à faire des kilomètres matin et soir en dehors de leur commune ? Ce qui est certain c’est que la carte scolaire va bouger. J’ai entendu dire que les élèves non vertaviens de Jean Monnet seraient dirigés vers le collège Lucie Aubrac. Et que les élèves vertaviens de Monnet (3/4 des effectifs) iraient à Rezé au collège Petite Lande… C’est certainement une nouvelle manière d’appréhender le développement durable. J’en profite pour rectifier les chiffres. Jean Monnet c’est 495 élèves, et pas 400 ou 435 comme on a pu le lire dans la presse. Le 11 octobre, Jean-Claude Daubisse vient de le rappeler, une réunion des maires impactés par cette décision a été organisée au Conseil Général. Je n’ai pas été invité. Alors que je suis concerné me semble-t-il… Certains parents de Vertou ne vont-ils pas faire le choix des collèges René Bernier ou Iles de Loire sur ma commune ? René Bernier accueille actuellement 545 élèves, et Iles de Loire 360. Il y a donc bien une petite marge pour accueillir de nouveaux élèves. Mais cela se prépare en amont, et dans le respect des directions et des équipes pédagogiques de ces établissements avec lesquels il faut que vous échangiez. Et pas à la dernière minute. Et cela pose encore une fois la question cruciale de la restructuration du collège Iles de Loire. Pour la 1ère fois dans l’histoire de notre assemblée, une inscription budgétaire de 11,6 millions d’euros à notre BP, votée à l’unanimité, a été ensuite supprimée sans aucune concertation. Alors je vous le redemande : quand allez-vous prendre enfin en compte les conditions déplorables dans lesquelles travaillent les élèves et les équipes enseignantes et administratives de ce collège ?

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives