Inauguration de la promenade Anna politkovskaïa

05/07/2010

Nous venons d’inaugurer, dans le quartier de la Fontaine, la promenade Anna Politkovskaïa.

Née le 30 août 1958, Anna Politkovskaïa a commencé sa carrière de journaliste au journal Izvestia. Elle a ensuite travaillé à la rédaction du journal en ligne Novaïa Gazeta. Elle a reçu le prix du Courage en journalisme de l’International Women’s Media Foundation. Plusieurs fois primée pour ses enquêtes, elle a reçu les prix prestigieux suivants : 2002, Le Pen Club International, 2003, le Prix du journalisme et de la démocratie, décerné par l’OSCE au Danemark, 2004, le Prix Olof Palme pour les droits de l’Homme. Anna Politkovskaïa restera dans les mémoires comme l’une des rares journalistes indépendantes en Russie. Elle est le symbole de la dénonciation des dérives de Vladimir Poutine et notamment des campagnes du pouvoir russe en Tchétchénie. __Elle a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble.__ Nous avions déjà rendu hommage à Anna Politkovskaïa par le dépôt d’une gerbe au pied de l’olivier de la Paix dans les jardins de l’Hôtel de Ville. En association avec les associations à but humanitaire « 240 d’Amnesty International » et « l’Association des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture », nous avions décidé en conseil municipal d’honorer sa mémoire en donnant son nom à une voie de notre commune. Cette voie a été officiellement inaugurée (dans le quartier de la Fontaine) et la plaque dévoilée. La Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire est très impliquée dans la défense des droits de l’homme, des enfants et de la liberté de la presse. Nous nous attachons à rappeler à nos concitoyens que la démocratie et la liberté d’expression sont essentielles pour préserver la paix, la liberté, l’égalité et la fraternité entre les peuples. __Rappelons quelques événements qui ont ponctué cet engagement durant les 5 dernières années :__ * Plantation de l’Olivier des libertés et soutien à la libération de Florence Aubenas et de son interprète, Hussein Hanoun Al-Saadi en 2005 ; * Ville Amie des Enfants en 2006 ; * Soutien à la libération d’Ingrid Betancourt en affichant son portrait sur l’Hôtel de Ville en 2007 ; * Dénomination en Conseil Municipal d’une voie de la commune : René Cassin – 1887 – 1976 – rédacteur de la « déclaration universelle des Droits de l’Homme » et d’une autre : Lucie Aubrac de son vrai nom Lucie Samuel, née Bernard – 1912/2007 – résistante, militante des droits de l’homme en 2008 ; * 50ème anniversaire des Droits de l’Enfant célébré à Saint-Sébastien-sur-Loire par le Conseil Municipal Enfant et dénomination en Conseil Municipal d’une voie de la commune : Jacqueline Bernier – résistante, déportée à Ravensbruck et Mauthausen (1912-2003) et d’une autre : Missak Manouchian – Résistant (1906-1944) en 2009.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives