Il pleut sur Nantes …

Je voudrais que la pluie raffraîchisse la mémoire des hommes. Si chaque goutte de pluie portait une étincelle de l’histoire de l’humanité, les hommes seraient plus humbles. Au moment de toucher le sol la mémoire de l’eau se répandrait pour inonder le monde d’un message de paix. L’eau fait l’essentiel du poids de notre corps. Mais c’est aussi une inspiration philosophique à qui sait l’écouter en nous. L’eau s’adapte à toute situation. Face à une montagne, l’eau ne renonce pas, elle creuse doucement son chemin tout en poursuivant sa route en contournant l’obstacle. Ainsi elle ne se bute pas lorsqu’elle rencontre une difficulté, elle n’abandonne pas pour autant. Elle se trace deux chemins, le plus long lui permet d’atteindre son but rapidement (et s’est un paradoxe), le plus court demandera de la patience, de la pugnacité et prendra finalement beaucoup plus de temps. Dans la vie il en va souvent ainsi pour ceux qui s’osbtinent à franchir un obstacle trop haut, ils vivent l’angoisse et souvent échouent. Ceux qui trouvent une solution de rechange, certes moins attrayante, poursuivent leurs routes, sans perdre de vue leur projet initial qu’un jour ils réussiront. Fils d’ouvrier je n’ai pas pu emprunter les routes à péages et la philosophie de l’eau m’a beaucoup aidée !

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique