La mémoire des candidats aux législatives

Dans le cadre d’une élection législative, les électeurs déposent dans l’urne le bulletin qui correspond à la couleur d’une casaque, peu importe la personne. J’ai rencontré des personnes qui ne se souvenaient même plus du nom de celui ou celle pour qui ils avaient votés une semaine plus tôt. Au bout de trois mois, il faut savoir que seulement trois personnes sur cent se souviennent du nom du candidat battu au second tour, sauf s’il s’agit d’un député sortant. D’ailleurs, qui se rappelle de Stéphane Urbanzyk qui s’était bien défendu contre Jacques Floch il y a 10 ans. A l’époque nous avions fait un sondage 6 mois après l’élection, 98,4 % des électeurs ne se souvenaient plus de lui.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique