Impression de campagne :

La France regarde vers l’avenir, en se retournant vers les années 60… Vu les panneaux d’affichage pour les élections présidentielles. Ca y est, tout les candidats y sont. Impression fugitive, sélection visuelle immédiate. Ségolène Royal est la seule en photo noir et blanc. Style studio Harcourt. Genre star ciné des années 50/60. La mention (subliminale ?) « la France présidente » ne signifie rien. J’ai beau retourner ce slogan, il ne veut rien dire. Jean-Marie Le Pen : photo impeccable aussi. Une montre extra plate au poignet, une alliance très visible. Mais surtout une chemise « top du top », avec boutons de manchettes très voyants et pochette discrète. Une tenue des années 60. Et puis Besancenot. Erreur de vêtement ? une veste en jean. Pourquoi ? pour le symbole jeune ? C’est pourtant le symbole USA par excellence. Celui de la mondialisation qu’il dénonce. Ou alors cette veste est un clin d’œil à 68 ? Encore un candidat qui fait référence immédiate à ces années 60… ? Les autres affiches ? Elles m’ont semblé dans l’air du temps. Plus normales, et plus en accord avec le siècle. Mais je n’ai peut-être pas encore tout bien vu. Je vous invite à commenter comme moi les affiches de nos présidentiables. A livrer votre sentiment immédiat.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique