2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

Un journaliste talentueux nous a quitté : Rodolphe Landais

01/04/2007

J’ai le vague à l’âme. Il y a plus de douze ans que je connais Rodolphe Landais. Je me souviens de nos nombreuses rencontres lors de passages à France Bleu Loire Océan, lors de conseils de la communauté urbaine, où au fil de l’actualité. Ce matin je me trouvais aux foulées de Saint Sébastien, Yves Rio adjoint aux sports, m’a annoncé une nouvelle incroyable. En rentrant je me suis précipité pour lire le journal, espérant … Il est très rare de lire un article concernant un journaliste. Et puis il y avait ta photo souriante avec ce côté malin que je te connais. J’aime ton impertinence, ton franc parler, ton goût pour l’investigation, ton refus de te contenter d’une simple déclaration, ton besoin de contrôler, de vérifier, bref ton professionnalisme qui inspire respect et estime. A la radio il était facile de reconnaître le timbre de ta voix grave, claire, incisive et affirmée. A chacune de nos rencontres je prenais plaisir à échanger avec toi, parfois à blaguer, il y avait un côté joueurs de poker dans nos discussions, nous imaginions les cartes cachées des uns et des autres. Il va être difficile d’accepter de ne plus te rencontrer. Comment est ce possible ? A 44 ans partir subitement en arbitrant un match où ton fils jouait. C’est horrible et tellement injuste. J’ai une peine énorme pour ta famille. Pourquoi un homme tel que toi, plein de ressources est il parti si brutalement ? La mort est notre destinée commune mais pourquoi si tôt ? Est-ce pour trouver la réponse à cette terrible question que tu nous a quitté, curieux, âpre à découvrir et à tout savoir ? Là où tu es maintenant sache que tu nous manqueras. Je garderai imprimé en moi des souvenirs heureux. Un politique qui écrit à propos d’un journaliste c’est un peu le monde à l’envers, et ça je sais que cela t’aurais plu. Il y avait en toi un côté anti-conformiste, un peu rebelle et provocateur, des qualités qui faisaient pétiller dans tes gestes et ton regard, la vie. Merci Rodolphe pour ce que tu nous as apporté et bon voyage mon ami.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives