Pensées à Ingrid

Ce matin accompagné de Mme Roirand, représentante d’Amnesty International, du Président du Conseil de sages, M Rondeau, du Conseil Municipal Enfants, des élus, des présidents des Offices et de sébastiennais anonymes, les enfants ont deposé, au pied de l’Olivier de la Paix, situé dans le parc de l’Hôtel de Ville, un bouquet d’espoir pour la libération d’Ingrid Bétancourt.

Le 19 mars 2005, nous plantions cet olivier dans les jardins de l’Hôtel de Ville afin de marquer notre soutien à toutes les personnes victimes de séquestration et signifier ainsi notre espoir de les retrouver, auprès de nous, très rapidement. L’Olivier a plusieurs symboles : Fidélité, dans notre engagement à soutenir les victimes de séquestration où que ce soit dans le monde et à lutter pour la liberté, l’égalité et la fraternité. -Force, longévité et espérance afin que les victimes du chaos se battent chaque jour contre l’insoutenable -Victoire de les voir rapidement libérés -Paix et réconciliation pour qu’à leur retour, même si leurs conditions de détentions restent très difficiles, la vie, pour eux et pour tous ceux qui les entourent, soit un nouveau départ.

C’est ce que nous souhaitons à toutes les victimes de ces enlèvements intolérables, et particulièrement à Ingrid Bétancourt qui, jour pour jour, est séquestrée depuis 5 années par les FARC.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique