L’environnement, 2007 le sens de la responsabilité.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les évolutions actuelles ouvrent de nouveaux champs à l’idée de responsabilité. Je prendrai un exemple celui de l’environnement, de la préservation de notre patrimoine naturel plus largement, de notre qualité de vie. Nous mesurons de mieux en mieux désormais la responsabilité de l’homme dans les grands phénomènes, voire les menaces qui affectent notre planète. La pollution des mers et des océans, dont les marées noires sont l’une des expressions les plus visibles et les plus tragiques. Le réchauffement de la terre lié aux émissions de gaz à effet de serre, avec les catastrophes climatiques qu’il peut induire. La surexploitation des ressources naturelles, notamment des forêts ou des mers. L’accumulation des déchets. Les manipulations de toutes sortes, et d’abord génétiques. Autant de dérives qui sont le mauvais visage d’une modernité insuffisamment maîtrisée. Autant de risques qui nous concernent tous, parce que nous sommes tous comptables de l’héritage que nous transmettrons à nos enfants, du paysage que nous leur dessinons, de la sécurité, notamment sanitaire, que nous leur assurons. Bien sûr, mener le combat de l’environnement et de la préservation des grands équilibres, faire vivre au niveau des nations une éthique de la responsabilité, s’accorder sur une charte internationale de bonne conduite, c’est d’abord le devoir des États et de leurs dirigeants. Mais il ne faut pas se contenter de cela et c’est aussi à nous d’être acteur. Mais le sens de l’intérêt collectif, le respect des autres, le sentiment d’appartenir à une même collectivité, qu’elle ait les dimensions de la planète, d’un pays ou d’une ville, et la volonté d’en tirer toutes les conséquences, cela, c’est le devoir de tous et de chacun. Et je souhaite que 2007 soit une année de progrès pour le sens de la responsabilité, individuelle autant que collective. Excellente année, santé joie et réussite dans vos projets.

Mes actualités récentes
Archives
Les articles par thème
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique