2019 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique

L’embarcadère

25/12/2006

Développement durable et culture

Notre salle de spectacle, qui verra le jour adossé au complexe cinématographique Cinéville, concilie développement durable et culture. Pour la première fois en France une collectivité publique s’associe avec un opérateur privé pour créer sa salle de spectacle. Pourquoi ? – Le saviez vous : depuis 2000 en moyenne annuelle nous avons eu 17 spectacles assis à l’ESCALL. Cela signifie que les villes investissent des sommes colossales pour des salles de spectacles qui sont très souvent fermées. – la construction d’une salle nécessite la réalisation de parking qui ont une emprise foncière importante. Avec l’embarcadère nous atteignons plusieurs objectifs : – la salle sera utilisée tous les jours. Lorsqu’elle sera utilisée pour des projections de films, le bail remboursera nos annuités d’amortissement, ainsi le contribuable sébastiennais n’en verra pas les conséquences; – nous évitons la réalisation de parkings supplémentaires si nous avions créé notre propre salle indépendamment du projet de cinéma. La nature est ainsi préservée. Pas étonnant que ce projet dérange. Il a fait l’objet de trois recours au niveau national. Ses détracteurs considéraient que l’offre cinématographique était trop abondante dans l’agglomération. Oubliant que le Sud Loire est mal servi, tout en laissant le centre Leclerc de Basse Goulaine installé ses propres salles alors que nous étions dans la procédure du second recours. Il nous aura fallu huit ans pour arriver au bout.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload

Archives