L’ordre des infirmiers

Les députés ont voté la suppression de l’ordre des infirmiers, dans le cadre de l’examen du projet de loi de santé, un très mauvais signal au moment où notre pays a besoin des corps intermédiaires en matière de représentation professionnelle. Dans la nuit du 9 au 10 avril, les députés ont voté la suppression de l’ordre des infirmiers, dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la santé. C’est un très mauvais signal au moment où notre pays a besoin des corps intermédiaires – dont les ordres font partie –, notamment en matière de représentation professionnelle. L’ordre des infirmiers a été mis en place dans des conditions difficiles et sur des bases fragiles dont l’une des causes de la cri

Déplacement aux Antilles-Guyane de la délégation sénatoriale à l’outre-mer

Du 12 au 18 avril 2015, une mission de la délégation sénatoriale à l’outre-mer se rendra en Guyane, en Martinique et à Saint-Martin pour étudier la problématique de la gestion du domaine public et privé de l’État. Du 12 au 18 avril 2015, une mission de la Délégation sénatoriale à l’outre-mer présidée par Michel Magras (UMP – Saint-Barthélemy) et constituée de Joël Guerriau (UDI-UC – Loire-Atlantique), Serge Larcher (Soc. app. – Martinique), Thani Mohamed Soilihi (Soc. – Mayotte) et Georges Patient (Soc. app. – Guyane), se rendra en Guyane, en Martinique et à Saint-Martin pour étudier la problématique de la gestion du domaine public et privé de l’État, premier volet d’une enquête triennale su

Sanctuarisation du budget d’Erasmus

J’ai posé une question écrite au Secrétaire d’État auprès du ministère des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes dans laquelle je souhaite savoir quelle stratégie le Gouvernement met en œuvre pour convaincre nos homologues européens de sanctuariser le budget Erasmus sans qu’il ne soit une réserve pour la « plan Junker ». M. Joël Guerriau attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus dont les crédits ont déjà été régulièrement malmenés ces dernières années par des pays qui souhaitent réduire le budget européen.

Financer la Défense ou recentrer l’action de notre armée, le gouvernement doit trancher !

Je suis intervenu au sénat, le 2 avril 2015, lors du débat sur la préparation de la rectification de la Loi de Programmation Militaire (LPM), rappelant les deux défis majeurs que ce texte devra relever : celui de la crédibilité budgétaire et celui de la stratégie de défense. Monsieur le Président, Monsieur le Ministre Mes chers collègues, La loi de programmation militaire de décembre 2013 a marqué le souhait du Gouvernement d’assurer l’évolution de notre outil de défense pour faire face à de nouvelles menaces en prenant en considération une forte contrainte budgétaire. Ce souhait, nous l’avons largement partagé au sein de notre commission des Affaires étrangères et dans cet hémicycle. Toute

Mes articles récents
Archives
Les articles par thème
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique