Stade des Gripots à Saint-Sébastien-sur-Loire

Après la réalisation d’un terrain synthétique au stade des Gripots, les vestiaires existants (Gripot 1) seront réhabilités et une extension sera réalisée afin de satisfaire les nouvelles exigences de la Fédération Française de Football. Ainsi, l’ensemble du terrain synthétique et des vestiaires Gripot 1 pourra être homologué d’un classement de type E4, équivalent à celui du terrain d‘honneur du stade René Massé. De nouveaux vestiaires (Gripots 2) sont actuellement en construction afin d’être en mesure de recevoir plus de joueurs et d’arbitres puisque le terrain peut accueillir plus de matches. Les jeunes et les équipes corporatistes auront enfin accès à des vestiaires.%%% Les travaux relat

Réduire les pesticides agricoles

Le Grenelle de l’environnement fixe comme objectif de réduire de 50 % l’usage des produits phytosanitaires d’ici à 2018. Ce sera difficile à réaliser dans notre région des Pays de la Loire, deuxième région française parmi les plus grosses consommatrices de pesticides. Il faut pour cela aider à faire changer les mentalités des producteurs et des consommateurs. Saluons les efforts des chambres d’agriculture de la région qui sensibilisent les agriculteurs à des pratiques plus raisonnées, même s’il reste près de 80 % des agriculteurs à former.%%% Les produits sont pollués et menacent la santé des consommateurs. Les terres sont polluées pour des années et les cours d’eau entraînent vers la mer

Programme local de l’habitat (PLH) inadapté

Saint-Sébastien-sur-Loire a la troisième densité la plus élevée du département avec 2.163 habitants par km². Avec une surface disponible très réduite, la ville ne peut que se reconstruire lentement et sur elle-même. Le bilan 2008-2010 des constructions de logements sociaux fait apparaître un dépassement de 115 logements à notre crédit que nous souhaitons voir pris en compte dans le calcul des logement sociaux à réaliser en 2011-2013. L’obligation est faite à Nantes Métropole de rattraper le déficit définit par la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain). Selon le dernier conseil communautaire, la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire « devrait » donc définir un objectif annuel de product

Le tourisme et la culture en partance pour le « Voyage à Nantes »

Le changement de statut de société d’économie mixte (SEM) à société publique locale (SPL) fait passer la participation des collectivités de l’agglomération nantaise de 5 % à près de 70 %. Il engagera donc la responsabilité budgétaire de la communauté urbaine dans des proportions importantes. Il s’agit donc de bien mesurer les implications de la fusion Office du Tourisme, de la SEM « Nantes Culture et Patrimoine » et d’Estuaire, des relations avec les grands équipements culturels que sont le château des Ducs de Bretagne et les Machines de l’île. L’autonomie des uns et des autres a jusqu’à présent été bénéfique puisque la fréquentation a dépassé les chiffres attendus.%%% La nouvelle SPL dema

Grand emprunt national

Le 22 juin, le président de la République a annoncé devant le Congrès la mise en place d’un grand emprunt national pour relancer les industries françaises. Cet emprunt a un double objectif : d’une part relancer l’emploi en accompagnant la mutation de notre pays vers une innovation compétitive forte, et d’autre part créer de la croissance en développant des projets structurants (produits, services et solutions) répondant à des besoins sociétaux. Ainsi les entreprises à haute valeur ajoutée, l’université et la recherche vont être dotées de moyens permettant de répondre à ces besoins. Ils sont de trois ordres. D’abord utiliser moins et mieux l’énergie, ensuite instaurer la confiance et la sûr

Favet Neptunus Eunti * : à quand un « Plan Plaisance » pour l’agglomération nantaise ?

Au Conseil communautaire de décembre 2009 le président de Nantes Métropole (NM) avait dit qu’il lancerait « une grande étude » dont il pourrait présenter les conclusions en 2010. Jusqu’à présent il n’en a rien été et c’est bien dommage. Alors que NM parle de voyage, dans sa campagne touristique 2011, que l’eau est présente au milieu de l’agglomération, on a l’impression que ce capital est un héritage qui se perd. Avoir un « Plan Plaisance », comme nous avons un « Plan Déchets » serait une opportunité de développement économique pour Nantes. La demande très importante et non satisfaite de mouillages serait un réel plus pour le tourisme. Un grand projet de port de plaisance sur Nantes est do

Cohabitation industries et logements

L’incendie récent dans le parc de la Vertonne a montré qu’il ne faut jamais baisser la garde en matière de sécurité. Tout à côté se trouvent implantés de longue date un site classé Seveso et des habitations. Tout le monde se souvient de l’incendie du dépôt d’engrais dans le port de Nantes, le 29 octobre 1987, qui a bénéficié de conditions météo exceptionnellement favorables et qui en plus s’est avéré après coup être moins dangereux que prévu. Des wagons de produits toxiques traversent Nantes tous les jours, des voyageurs traversent la raffinerie de Donges tous les jours. Ne devrait-on pas conserver un « west-end » industriel et peu peuplé et, en amont, une zone dense en urbanisation, même

Qu’est ce que je peux faire pour moi-même ?

« Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays » disait J-F Kennedy, lors de son discours inaugural, en 1961. Je ne retiendrai que la première partie de cette citation pour tenter de donner une explication à l’ambiance morose des Français. A en croire les sondages, la France serait le pays le plus pessimiste des vingt-sept états européens et notre jeunesse l’une des plus désabusées. Je reformulerais donc la phrase de la manière suivante : « Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous mais qu’est ce que vous pouvez faire pour vous-même ». Nous avons la chance de vivre dans un pays où l’éducation obligatoire est

La démocratie locale à Nantes métropole

Le 23 novembre dernier, les professionnels de la démocratie locale des communes de Nantes Métropole se sont rencontrés. Les interventions des responsables ont mis en lumière les différentes perceptions et pratiques de cette démocratie locale. Beaucoup de municipalités se contentent de réunions d’information publiques plus ou moins régulières. Cette démocratie, que j’appellerai « de proximité », s’exerce principalement sur des thématiques du quotidien. Par ailleurs, des équipes municipales de l’agglomération nantaise se limitent à mettre en œuvre leur programme électoral, sans l’enrichir de la réflexion des citoyens.%%% La ville de Saint-Sébastien-sur-Loire est celle qui possède le plus d’i

Ma Ville demain – une Métropole pour 2030

Je suis membre de l’équipe « Suivi permanent » d’un projet présidée par Jean-Marc AYRAULT, en compagnie de huit autres maires de l’agglomération nantaise. Nous allons lancer le 10 décembre 2010 « Ma Ville demain – une Métropole pour 2030 » pour permettre à tous les citoyens de la métropole de participer à l’élaboration de ce grand dessein. L’objet principal de ce projet est d’anticiper les changements, les évolutions, les aménagements, les besoins de la métropole pour les vingt prochaines années dans les deux domaines suivants : les grandes questions métropolitaines et le bien vivre ensemble sur le territoire.%%% Trois outils publics faciliteront l’implication des citoyens : Le site Intern

Bâtiments départementaux

!!!Intervention au Conseil général%%% Je suis intervenu au Conseil général pour dire que si certains projets, dans le département, ne pouvaient pas attendre et que j’approuvais leur programmation au budget 2011, en revanche, d’autres pouvaient être repoussés afin de ne pas accentuer la pression fiscale. Monsieur le Président,%%% Je souscris à de nombreux projets dont le financement est programmé dans ce rapport : bases nautiques de Vioreau et d’Abbaretz, délégation territoriale d’Ancenis, délégation de St-Nazaire, etc. Tous ces projets vont contribuer à mailler le territoire, à l’animer, à créer des emplois et à rendre plus accessibles nos services aux citoyens.%%% En revanche, il aurait é

Vote du budget primitif 2011

!!!Intervention au Conseil général%%% Je suis intervenu au Conseil général pour expliquer pourquoi je n’ai pas voté en faveur du budget primitif 2011. Monsieur le Président,%%% Le budget primitif que vous nous proposez est le dernier de votre présidence.%%% J’attendais de la raison, de la solidarité, de la fraternité. Quelque chose qui ressemble au slogan de l’exposition présentée dans notre hall.%%% Au lieu de cela nous avons assisté à des diminutions de crédits sur des secteurs particulièrement sensibles comme l’agriculture et le développement durable, l’accès au haut débit, l’économie et l’emploi, etc.%%% Nous avons entendu des décisions incompréhensibles et arbitraires sur le secteur d

Informatique et nouvelles technologies au Conseil général

!!!Intervention au Conseil général%%% ((/public/logos/open_source.gif|open_source.gif|L|open_source.gif, déc. 2010))Le 8 décembre, dans le cadre de la session budgétaire du Conseil général, j’ai posé une question très simple concernant l’équipement des services du Conseil en nouvelles technologies : « Monsieur le Président, où en sommes-nous concernant l’utilisation par notre collectivité de logiciels libres, moins coûteux, tout aussi opérationnels et beaucoup plus souples parce que modulables par l’opérateur ?%%% Je suis certain qu’il y a là une niche pour économiser de l’argent public. Même Nantes Métropole a désormais recours à ces logiciels libres. »%%% Après un moment de flottement, l

Auguste Hervouet, 1914-1918

Pour ne pas oublier son ancêtre vendéen, mort en 1952, sa petite-fille sébastiennaise Gisèle Morio, avec d’autres descendants, a décidé de publier un récit des années de guerre. Le carnet du grand-père conduit le lecteur jusque sur le front d’où il reviendra miraculeusement. Intitulées « Harcelés par une pluie de fer et de feu… », ses notes éveillent enthousiasme et étonnement. Enthousiasme parce que la famille se penche avec curiosité sur la région des batailles et sur cette période dont le grand-père n’a jamais parlé. Etonnement parce que Auguste n’avait fréquenté l’école que de l’âge de 7 ans à 11 ans, ce qui ne l’a pas empêché d’avoir soif d’écrire au milieu de l’enfer.%%% La famille a

Marché de Noël 2010 de Saint Sébastien sur Loire

A quelques semaines de Noël, je vous invite à profiter en famille des animations du traditionnel Marché de Noël. Comme chaque année, ce rendez-vous est placé sous les signes de la convivialité et de la solidarité, avec la participation de l’Office Municipal des Relations Internationales, le Conseil Jeunes et le Conseil Municipal Enfants. Convivialité avec de nombreuses animations pour les enfants et toute la famille, et la présence d’exposants d’art et d’artisanat et de métiers de bouche qui vous feront découvrir tout leur savoir faire. Convivialité encore avec la venue de nos AMIS (Artistes du Monde Invités à Saint-Sébastien-sur-Loire) avec comme invitée d’honneur la Roumanie, représentée

Solidarité avec la Hongrie

Saint-Sébastien-sur-Loire est jumelée avec Kaposvar, en Hongrie, et tout naturellement, par le biais de son comité de jumelage, Saint-Sébastien-sur-Loire va faire jouer sa solidarité avec les habitants des villages envahis par les boues rouges. Cette pollution causée par les déchets d’une usine d’aluminium, a tué dix personnes, en a blessé une centaine d’autres et a condamné à la désertification des terres agricoles et des villages pour des dizaines d’années.%%% Le comité de jumelage Saint-Sébastien-sur-Loire – Kaposvar, avec le soutien de la ville, lance plusieurs actions afin de lever des fonds d’entraide. En plus des urnes que les commerçants volontaires placeront sur leur comptoir, une

Relations internationales

Intervention au Conseil général : Je suis intervenu au Conseil général, le lundi 6 décembre 2010, lors du vote du budget primitif 2011, sur les relations internationales Monsieur le Président, cher(e)s Collègues, Vous connaissez mon attachement à l’action internationale et mon engagement personnel dans ce domaine.%%% J’ai pris connaissance avec intérêt du rapport présenté par le Conseiller général délégué aux Relations internationales. Je souhaiterais vous faire part de quelques observations. Je lis avec satisfaction que malgré des contraintes budgétaires, le Conseil Général déclare « donner une forte priorité à la solidarité internationale et continuer de développer l’ouverture européenne »

Politique en faveur de l’éducation

Je suis intervenu au Conseil général le lundi 6 décembre 2010, lors du vote du budget primitif 2011, sur la fermeture du collège Jean Monnet, à Vertou. Monsieur le Président, mes chers collègues, %%% Je partage entièrement les propos tenus par mon collègue Jean-Claude Daubisse concernant votre décision autoritaire et arbitraire de fermeture du collège Jean Monnet de Vertou.%%% Cette décision aura des conséquences importantes sur les collèges environnants, et notamment sur le collège Lucie Aubrac, ouvert depuis 2007 pour 450 collégiens.%%% Aujourd’hui, sans jamais parler de la fermeture du collège Jean Monnet, vous nous demandez de voter une enveloppe d’1 million d’euros pour agrandir le co

Filière agricole

!!!Intervention au Conseil général%%% ((/public/metiers/tracteur.jpg|tracteur.jpg|L|tracteur.jpg, déc. 2010))Toutes les filières agricoles connaissent des grandes difficultés sur notre département et doivent faire face à une situation jamais connue – 3000 emplois sont en danger. Le soutien apporté par le Conseil Général est insuffisant compte-tenu de la réalité, souvent dramatique vécue sur le terrain par les acteurs de ces filières.%%% Nous devons nous projeter vers un avenir possible, anticiper, accompagner et soutenir les initiatives qui permettent de re dynamiser l’activité agricole. %%% Notre département souffre d’une absence de vision stratégique, or il appartient au Conseil Général

Des fonds trop profonds ?

Les pays européens n’ont, à ce jour dépensé que 10 % des 347 milliards d’euros de fonds structurels alloués pour la période 2007-2013. Ces fonds structurels sont l’instrument financier de l’Union européenne destinés aux régions défavorisées afin de renforcer la cohésion économique et sociale en son sein. Il semble que les régions n’en profitent pas assez. En premier vient la Politique agricole commune (PAC) avec 44 % des budgets. Juste après, avec 35 %, viennent les fonds structurels. L’Espagne et l’Irlande, pays ô combien dans l’actualité, ont bénéficié de ces aides de façon massive. Ces fonds servent entre autres à l’agriculture, à la pêche, au social.%%% 10% de dépensés seulement après

Mes articles récents
Archives
Les articles par thème
2020 © Joël GUERRIAU, Sénateur de Loire-Atlantique